Ryanair, ou comment se faire prendre pour un neuneu

Ryanair nous prend pour des cons. Bon ça c’est pas nouveau. Ca serait même un pléonasme vois-tu. C’est un peu comme si je  disais «en décembre il fait froid». Enfin pas vraiment puisque le froid continue de faire la une des journaux ces derniers jours. Comme si c’était extraordinaire de se cailler les miches à l’approche de l’hiver. Doivent pas avoir assez de grain à moudre dans les rédacs en ce moment.

Bref Ryanair nous prend notre pognon pour des truffes pour la énième fois.

J’en veux pour preuve cette jolie publicité

relevée dans le Guardian ce week-end (oui je lis The Guardian le samedi moi; ça t’épate, hein, petit vermisseau)


A priori rien de particulier dans cette publicité. Elle ressemble aux nombreuses autres que fait la compagnie à bas coût: on appâte le chaland en lui faisant miroiter un vol pas cher pour une destination européenne. En l’occurrence £3 pour un Londres-Francfort.

Ce qu’on te dit pas, c’est qu’en fait tu vas te taper un tas de coûts supplémentaires et qu’au final tu vas y laisser un bras.

- si tu prends un bagage c’est 5 fois le prix d’appel du billet – £15
– si tu souhaites faire un embarquement prioritaire – £4 (les mecs qui cochent cette case sont vraiment cons pour le coup)
– si tu coches la case «assurance» – £7.13 (encore une fois, là c’est toi le gros neuneu car si t’as une carte de crédit, tu as déjà une assurance voyage théoriquement)
– on te propose aussi de cocher la case "texto", afin de recevoir un texto confirmant ton numéro de réservation et les détails du vol (pratique en cas d’Alzheimer)

Et là mystérieusement le billet d’avion vendu à £3 se multiplie par 10 et te revient à £30.13. Estime-toi heureux l’ami car je n’ai pas compté taxe d’aéroport.
Un procédé bien malhonnête, mais aussi désormais bien connu de tous. Donc nous ne sommes pas vraiment surpris par ces méthodes de brigand.

Et puis Frankfurt c’est tentant à l’approche de Noël: on imagine la jolie ville dans la plus pure tradition germanique, la féérie de Noël, les marchés, le vin chaud… C’est qu’on aurait envie d’y aller dis-donc


"Fin novembre, la saison des marchés de Noël commence dans l’Allemagne romantique, la région autour de l’aéroport de Frankfort-Hahn: les maisons à colombages dans les villages de la région vinicole du Rhin et de la Moselle sont plongées dans un flamboiement de lumière. Les marchés de Noël à Trier, Koblenz et Mainz sont parmi les plus populaires. Des navettes assurent la liaison entre l’aéroport d’Hahn et ces villages pittoresques plusieurs fois par jour. Les marchés de Noël de Bernkastel-Kues, Cochem et Rüdesheim sont parfaits pour ceux qui préfèrent un ambiance cosy…" bla bla bla

Le mec ou la nana qui rédige les communiqués de presse chez Ryanair, ça doit sniffer sec. Un pote à Delarue peut-être.

Bon passons.

Moi ce qui me chiffonne le plus dans cette histoire c’est ça

Je rappelle que la pub est parue dans le Guardian daté du 11 décembre. Donc si tu voulais réserver, fallait faire fissa puisque tu avais jusqu’à minuit le jour même. Bon ça encore…

Mais surtout que pour voir les jolis marchés de Noël tout romantiques, tu pouvais te brosser mon ami car ton billet est valable pour un voyage de janvier à mars. Donc adieu boules, guirlandes, chalets en contreplaqué, bibelot fabriqués en Chine, vin chaud du cubis et chants de Noël teutons.

Si ça c’est pas se foutre de notre gueule!

Bon aujourd’hui c’est fête, lâche-toi sur Ryanair dans les commentaires. Raconte-moi une anecdote bien croustillante de voyage gâché à cause de ces arnaqueurs.

30 réponses à “Ryanair, ou comment se faire prendre pour un neuneu

  1. ry..air pour moi c’est les genoux dans l’estomac..pas de place pour les jambes!..et le prix d’un thé prohibitif! je n’ai jamais vu ça ailleurs! même sur d’autres low cost..
    et pour ma fille qui prend souvent ry..air pour aller en Irlande (de Beauvais), c’est une fois départ 10 heures plus tard (que prévu) de Lille ( sur un petit WE, d’où AR vite fait) ou des horaires (très) élastiques..c’est vrai, beaucoup à écrire sur cette compagnie!

  2. hahaha, je sens que tu as une dent contre Ryan Air !
    C’est vrai que le coup du marché de Noël en janvier c’est pas mal…

    De notre côté, anecdote classique : nous avions une semaine de vacances avant que mon mari commence son premier boulot, donc nous avons sauté sur l’occasion d’un vol Paris-Milan (entendre Beauvais-Bergame donc déjà tu triples le prix du billet en transferts divers) à 30 euros. Super contents de nous, on avait même réussi à ne pas prendre de bagages en soute, on voyageait plus roots à l’époque…
    Au retour, à la veille de commencer son boulot, donc, non nous informe que non, il neige à Madrid (et là on est en droit de se demander en quoi ça concerne un Milan-Paris (pardon un Bergame-Beauvais), mais bon c’est un low-cost, de toute façon il n’y a pas d’interlocuteur et que donc nous sommes invités à nous présenter à la même heure le lendemain. Donc non seulement nous avons été obligés de prendre un hôtel mais en plus Antoine a eu 24 h de retard pour son premier jour de boulot et il est resté célèbre pour ça dans sa boîte…

    Vive les low-cost (and don’t even get me started on Easy Jet !!!)

    • Un dent? Un croc tu veux dire! En fait pas vraiment puisque je ne voyage plus avec eux depuis un petit moment.
      J’imagine le stress le premier jour de boulot! Il n’avait pas vraiment besoin de ça!

  3. Ceci etant dit, si ils sont aggressifs sur le marketing, Ryanair reste tres bon marche et je me souviens quand meme d’un Aberdeen-Glasgow-BruxellesSud-Huy de chez moi a chez moi, porte a porte qui m’avait coute 2 livres Sterling alors que la ligne venait d’etre inauguree, que les taxes d’aeroport etaient gratuites et que Ryanair avait conclu un accord avec les chemins de fer des deux cotes qui offraient eux aussi la gratuite. Un voyage allez et retour qui m’avait coute a peine plus cher qu’une biere dans un pub d’Aberdeen !!!

  4. Allez Fabienne allez fabienne alleeeeeeeeeezzzzzzzz… Bon des anegdotes sur Ryanair, j’en ai déjà dessiné pas mal!
    C’est un excellent article…c’est quand même incroyable, ils ne doutent de rien. Là, au jeu du "combien arrivent sur mon blog en tapant F*** Ryanair", tu va sans doute me battre!

  5. Et sinon tu lis le Guardian le Week end?

  6. Ah ouais quand même, je ne pensais pas que ça pouvait exister des gens aussi malhonnêtes!
    Et je confirme, le marché de Noël en Allemagne en janvier, tu oublies, car ils finissent entre le 23 et le 31 décembre!

  7. J’ai une love-hate relationship avec Ryanair! Oui ils se foutent de la gueule du monde et j’ai pesté des millions de fois contre O’Leary et ses troupes mais ils restent quand même bien moins cher que Air France ou BA …
    Récemment à Prestwick ils pèsent les bagages à main. Je dépassais de 2kg et ils voulaient me faire payer £30 pour mettre mon bagage en soute. J’ai mis tous les pulls qui étaient dans ma valise et mes 2 bouquins dans mes poches et hop, ma valise faisait 10kg pile poil. Moi aussi je peux les prendre pour des c*ns :)

  8. bonne analyse de la pub !
    je ne savais pas qu’en janvier on pouvait assister au démontage des châlets du marché de Noël :D

  9. le top truc de Ryanair que j’ai pris deux fois, ce sont les applaudissements enregistres qui passent au moment de l’atterissage.

  10. Mon anecdote date un peu, c’était aux alentours de 2003, enfin je crois.
    J’étais chef de projet et cherchait à économiser sur tous les coûts. A l’époque mon équipe et moi voyagions beaucoup vers la Suède. J’ai tenté Ryanair une fois depuis Beauvais : j’ai été séduite, cela me semblait pas cher, efficace. Je l’ai essayé une deuxième fois: pas de problème particulier.
    Je faisais partie d’un grand groupe industriel (côté au CAC 40) et on nous demandait de faire parvenir régulièrement des "propositions d’améliorations". J’ai calculé les coûts que cela économiserait aux budgets de mes projets si mon équipe et moi voyagions désormais sur Ryanair au lieu d’Air France, dans la foulée, hyper motivée, j’ai fait une estimation pour le site de production sur lequel j’étais et partie dans ma lancée, j’ai même fait une projection pour le Groupe tout entier (j’étais très contente de moi, les économies s’annonçaient prometteuses…). Mon idée a fait son chemin et vu les montants auquels mes calculs aboutissaient, quelques acheteurs au siège y ont prêté attention. Pour faire avancer les choses, j’ai donc décidé que mon équipe serait pilote et leur ai annoncé qu’à partir de maintenant, ils voyageaient tous uniquement sur Ryanair (pas très contente l’équipe).
    Cela tombait bien d’ailleurs, le voyage suivant, tout le monde devait aller en Suède. Seulement moi à la dernière minute, j’ai dû rester pour une présentation client à Paris et ils sont donc partis tous seuls pour leur premier galop d’essai.
    La suite, je pense que vous l’avez vue venir, leur voyage n’a été qu’une suite sans fin de catastrophes : cela a commencé avec cinq heures de retard au démarrage, ensuite le tapis roulant étant en panne on leur a demandé de porter eux-mêmes tous leurs bagages à l’arrière de l’avion et de les tendre un par un au personnel pour qu’ils les mettent en soute ; au retour, leur vol a été annulé (on leur a d’abord demandé de se débrouiller par leurs propres moyens pour rentrer par une autre compagnie, puis finalement on leur a annoncé que le vol était reporté au jour d’après à partir d’un autre aéroport – évidemment la nuit d’hôtel et la location de la voiture pour se rendre au nouvel aéroport a été à leur charge (ils ont dû avancer l’argent avec leurs cartes de crédit personnelles, étant la seule à avoir une carte de l’entreprise), en raison du report ils ont raté une réunion client essentielle, ect. ect…j’en passe et des meilleures).
    Quant ils sont finalement rentrés, complètement lessivés par leur séjour cauchermardesque, autant vous dire que mes oreilles ont sifflé pendant des semaines et ma foi, j’avoue que je rasais un peu (beaucoup?) les murs.
    Les surcoûts et problèmes sont remontés aussi sec aux Achats Groupe qui se sont dépêchés – via les RH – de faire inscrire à l’époque dans les conditions de voyage du personnel qu’il était ABSOLUMENT INTERDIT d’utiliser Ryanair (sauf dérogation écrite et justifiée d’un directeur au siège). Quant je suis partie plusieurs années plus tard, cette circulaire et cette restriction étaient toujours d’actualité.
    Morale de mon histoire ? "Le bon marché est toujours trop cher."

  11. EasyJet, c’est un peu pareil… Sauf qu’en prime, ils te paument tes bagages…

  12. Il faut l’avoir pris combien de fois ryan pour être déçue ?
    perso je n’ai jamais eu aucun pb (s/ 6 AR soit 12 vols)
    pas de retard
    je voyage avec mon bagage a main qui fait TOUJOURS le poids que je peux porter sur mes épaules pendant toute une journée soit 8/9kg max.
    pas de liquide (ben oui c’est ecrit ds les règles …)
    et les joies du bus qui ajoute au voyage roots.

    je suis toujours un peu surprise que les gens s’étonnent des "taxes cachées"
    justement si tu connais leurs trucs (retards mis à part) est ce que tu ne choisis PAS de voyager sur ces compagnies pcq c’est MOINS cher ?

    bref : j’ai seulement eu de la chance et je dois m’attendre à des catastrophes pour mon prochain vol ?

  13. @ Michel: et bien tu vois, tu es la première personne que j’entends (ou que je lis en l’occurrence) qui a pu bénéficier d’un deal annoncé.
    Dis, ils t’ont payé aussi pour dire ça?

    @ Lili Bé: on fait une compét? Je te tiens au courant des requêtes F… ou bloody Ryanair. Ou Ruinair comme dit Juliette!!!
    Oui Madame, je lis The Guardian le week-end et le week-end only car en semaine je n’en ai absolument pas le loisir!

    @ Pépette: excellent le coup des couches de pull! Bien joué!

    @ Heidi: Ryanair vient d’inventer un nouveau concept de voyage… le tourisme du jour d’après. Pour les après-JO, il va y avoir des deal d’enfer pour Londres!

    @ Barbara: les mecs tellement soulagés d’arriver en un seul morceau! Tu penses.

    @ Marjolaine: quelle histoire dis donc! Quel enthousiasme au départ et quelle déception à l’arrivée. J’imagine ta semaine d’enfer au retour du groupe!.
    Merci pour l’anecdote.

    @ Laurent: Ryanair égare aussi tes bagages parfois… et pour le même prix.

    @ céline: en anglais on dirait "you’re blessed"! La dernière fois que ma belle-mère est venue nous rendre visite à Londres (je cache ma joie), l’avion a du atterrir à Luton au lieu de Stansted. L’équipage ne voulait pas laisser les passagers sortir de l’avion. Il était prévu que les passagers soient transférés dans un autre appareil afin de faire Luton-Stansted en avion… imagine. La petite histoire a duré 2 heures avant que les passagers se rebellent, ma belle-mère étant le leader du groupe (comment je ne suis pas étonnée). Et bien figure toi qu’ils ont eu gain de cause, même si ça a été la croix pour récupérer les bagages!
    Je te souhaite d’autres vols sereins. Mais sache que tu as pas mal de chance que tout se soit bien passé sur 12 vols avec Ryanair.

  14. @ Fabienne. Non ils ne m’ont pas paye mais c’est un anecdote veridique !!! Du reste je trouve vraiment debile de critiquer Ryanair parce que le service est merdique, y en a qui voudraient payer le quart du prix d’Air France et avoir le meme service. Quand on paye le quart du prix c’est forcement moins bien, c’est comme chez Aldi.

    En attendant, y a des tas de gens qui n’auraient pas eu l’occasion de voyager sans Ryanair et qui peuvent aujourd’hui parcourir l’Europe. Avant la seule alternative c’etait Eurobussing avec les voyages interminables, les nuits bruyantes et les chaussettes qui puent.

    Y a que ceux qui peuvent se payer Air France pour un weekend a Londres, Rome ou Paris qui critiquent Ryanair hein.

    • C’est peut-être débile de critiquer Ryanair comme tu dis, mais c’est pas la peine de verser dans la démagogie non plus.
      Il s’agit clairement de publicité mensongère ici. Une pratique couramment utilisée par cette compagnie.
      Effectivement les prix pratiqués par Ryanair ont démocratisé le transport aérien en Europe (seulement si tu arrives à "attraper" les deals car sinon les prix ne sont pas loin des autres compagnies aériennes). Mais est-ce une raison pour traiter les passagers comme du bétail et être borderline question réglementation pour tout ce qui est des conditions générales de vente? (annulation de vol, service client…). Qu’en dis-tu?

      • Leurs publicites sont indeniablement borderline mais a mon avis elles ne sont pas, d’un point de vue legal, contestables, on peut faire confiance a Ryanair pour etre sur la limite sans la franchir.

        Quand a traiter les passagers comme du betail je ne suis pas d’accord, si tu veux offrir un service a un prix minimum tu coupes forcement sur tout ce qui est accessoire, le confort (lounge, ecartement des sieges, la bouffe, les chiottes, les aeroports), l’encadrement (hotesses, personnel au sol, mode de booking), la securite (minimum legal), le service (rebooking sur d’autres compagnies en cas de panne). Ryanair ne fait rien d’autre et toutes leurs propositions (voyager debout, payer les chiottes, booker en ligne, ne pas payer quand on n’a pas de bagage*) vont dans ce sens et cela ne va pas que dans le sens du profit de l’entreprise mais aussi dans les sens du profit du client qui est libre de l’accepter ou non.

        Maintenant il faut determiner un minimum acceptable (conditions de travail, de confort, de securite) et je ne dirai jamais le contraire mais c’est aux legislateurs de le fixer les limites pas aux entreprises elles-meme. Une entreprise n’a pas vocation a faire de l’ethique, une entreprise n’a vocation que de faire du fric dans un marche reglemente (et il peut etre tres reglemente, je serais le premier a signer dans ce sens) ou ne s’appliquent que les lois de l’offre et de la demande pour autant donc que les conditions legales sont remplies.

        Pour finir, je dirais que si les conditions etaient si deplorables que cela et le cout si important, Ryanair n’aurait pas tant de succes, or ca dure depuis plus de 15 ans je crois.

        * J’ai bien ecrit "ne pas payer quand on n’a pas de bagage’ et pas "payer un supplement pour les bagages" parce qu’en somme c’est bien de cela qu’il s’agit, faire payer aux gens le service qu’ils ont et ne pas faire payer a tous un service dont seuls quelques uns beneficient.

  15. Les marchés de Noël en janvier… Pâques à Rome en juin, les feux d’artifices du 14 juillet en septembre… on peut leur en filer des idées…

  16. whaaaa qu´est ce que j´ai ri en lisant ton article!Et c´est tellement vrai!J´ai tellement de chose à dire sur Ryanair que j´en ai même pas la force de le raconter!Ton article est décidemment bien résumé!J´adore!

  17. Et maintenant, pour encore réduire les coûts, le patron de Ryanair voudrait même supprimer le co-pilote …

  18. Ha oui, en effet ils sont forts au marketing chez Ryan’ …
    Par contre, nous faisons en famille un Marseille-Brest le 29 décembre avec eux, je commence à bien flipper en lisant toutes ces anecdotes… Je m’imagine déjà comme un pôvresse avec ses marmots sur un tarmac européen pris au hasard et sous la neige, je vois mon nouvel an breton d’un oeil moins gourmand du coup… Gloups…

  19. Savez vous où se trouve Frankfort Hahn ??? En pleine campagne, avec un méga parking – payant- pour tous les gens qui embarquent, et à pas mal de km de la vraie Francfort et de ses marchés de Noël (surtout ceux de février …) . Un peu comme Oslo Torp en Norvège, ou Londres Standsted. Néanmoins, quand tu voyages avec eux plusieurs fois, tu sais à quoi t’en tenir et tu peux t’en tirer à moindre coût quand même.

  20. Fuck Ryanair . . . !

    Pour mon 1er séjour a Londres et pas le dernier avec une amie on a voulus prendre Ryanair car c’était moins cher . . . Mon oeil ! Nous avion payé 85€ avec une valise en soute certe pas cher. A l’allez sa c’est plutot bien passé a part l’attente interminable avant de monter dans l’avion et debout en prime ! C’est pour le retour que sa se gate.

    A notre arrivée a l’aeroport de Stansted il y avait une queue interminable pour enregistrer les bagages et un certain monsieur ne céssé de crié je ne sait quoi ! Nous avon été lui demandé c’était ou pour enregistré pour notre vol et la SURPRISE sa réponse : " Oh, sorry it’s close ". ( Le début de la galére ). Il a fallut allez voir la FOLLE oui FOLLE qui vendait les billet pour comprendre qu’il fallait rachetait un autre billet mais pour le lendemain qui s’élevait a 300€ par personne ( Ryanair "Low-Cost" . . . ) ! N’ayant plus d’argent a cause de Oxford Street :) ! Il a fallut que nos parents nous face un virement pour pouvoir retiré. Nous voila le lendemain aprés une nuit atroce passé a l’aeroport nous nous présentont au guichet et la une autre SURPRISE le billet n’était plus a 300€ mais a 400€ pour un simple retour et par personne ( A ce prix la je me paye un voyage en classe affaire chez British Airways ). La fin de l’histoire mon pere a trouvé un vol mais encore le lendemain avec ma compagnie préféré British Airways a 300€ pour 2 personne ! Il a alors fallut traverser la ville de Stansted a Gatwick ( 3h de car ) pour avoir le vol a 9h du matin ! Conclusion de l’histoire Ryanair un personelle nul a chier ! ( Sa c’est dit ), Des avion aussi pouri que leurs personelle ! Pour tout mes voyage j’ai pris British Airways et mes voyage on été parfait ! Voila mon calvaire avec Ryanair !

  21. ryanair des pourritures le 31:08:08 j’ai été laissé en rade avec ma famille à Gérone aprés avoir payé 320 € Beauvais Gérone AR pour 2 adultes et 1 enfant de 7 ans, soit le même prix que sur des compagnies non low cost qui ne vous laissent pas en rade, elles!
    plus jamais cette compagnie d’escrocs!

  22. Pour connaitre le prix définitif de votre vol, il faut aller jusqu’au bout du processus de réservation (et s’arrêter avant d’effectuer le paiement).
    Après quelques tentatives, je n’ai plus tapé les noms des passagers et j’ai tapé n’importe quoi pour aller plus vite. Vous devinez la suite… j’ai confirmé les vols pour messieurs Xhjerhfsjfhgsdfjgls et Ojdghsjdhfgskjdhfgsdfg. Pourtant, j’ai épluché scrupuleusement le récapitulatif avant de cliquer sur "payer". Sauf que… les petits malins (ou grands arnaqueurs, c’est selon) n’indiquent pas le nom des passagers dans le récapitulatif. Par contre, ils indiquent bien le nom de celui qui effectue la réservation (moi), le nom du titulaire de la carte de crédit (moi). Mais ils se gardent bien de vous laisser vérifier le nom des passagers que vous avez indiqué bien plus tôt.
    Ce ne serait pas très grave si un petit coup de fil chez eux suffisait pour corriger cette petite négligence. Mais là, vous devez payer 1 euro la minute, d’abord pendant dix minutes pour entendre qu’ils vont bientôt prendre votre appel, ensuite pour tomber sur une employée parlant un français à peine compréhensible qui vous explique, comme on pouvait s’y attendre, qu’elle ne peut rien faire d’autre que de vous renvoyer sur le site, où vous serez gentiment invité à payé 110 euros par changement de passager, erreur ou pas, c’est la politique de Ryanair, un point c’est tout.

    Bref, si vous utilisez encore les services Ryanair (ce que je ne ferai plus! – pour des vols annoncés à 29 euros, j’aurai quand même déboursé 590 euros aller-retour pour deux) regardez-y a deux fois quand vous orthographiez le nom des passagers au début du processus, car ils se gardent bien de vous les indiquer au moment de confirmer l’achat.

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s