Dans la jungle terrible jungle (acheter une maison à Londres)

Previously in my life: je cherche la maison de mes rêves à Londres.
Today in my life: still looking.

Je ne vais pas te le cacher, ce n’est pas facile. Ne travaillant pas à la city, n’ayant pas hérité d’un oncle d’Amérique et n’ayant pas de fond d’investissement caché au fond de ma pocket, je suis comme une bonne majorité d’entre vous: complètement désarmée pour attaquer la prospection immobilière à Londres. J’aimerais bien grimper sur la ladder moi aussi. Faites-moi une petite place, j’arrive.
J’ai bien pensé au crowdfunding, mais pas sûr que mon pseudo projet de décoration intérieure d’un bien immobilier à acquérir attire des investisseurs à la petite semaine. Et pourtant j’en ai investi des sous dans des crowdfunding un peu folklo. Ce serait un juste retour.

L’achat immobilier à Londres tu connais? Darling, il faut que tu le saches: c’est une jungle. Un vrai terrain miné, infesté de guerriers armés jusqu’aux dents et prêts à tout ou presque. Que ce soient les estates agents ou bien les acheteurs concurrents. Nobody is your friend. No one.

Je ne sais pas si c’est pire qu’ailleurs, je n’ai pas l’expérience de l’investissement immobilier. Ayant voyagé par monts et par vaux sans envie particulière de me fixer pendant des années, l’idée saugrenue de me lancer dans un mortgage pour les 25 ans à venir ne m’était jamais venue à l’idée. Curieux n’est-ce pas?
Et puis comme dit ma copine Zaza: c’est un truc de grand ça, c’est pas pour moi.

Je fais une petite parenthèse à ce sujet (j’ai l’esprit vagabond tu sais): je n’ai jamais compris les couples qui refusent de se marier (nous on n’a pas besoin de papier pour officialiser notre Amour, l’institution, tout ça tout ça… bref vous les autres qui vous mariez vous êtes un peu con con) mais qui se lancent allègrement dans l’achat d’un bien immobilier comme on achète un canapé chez Ikea. Ils en prennent pour une bonne vingtaine d’années de relation avec le banquier. Si ça, ça ne vous fait pas flipper les copains… moi j’en tremble. Vas-y essaye de divorcer de ton banquier! Le mariage se défait assez rapidement dans le bureau d’un avocat, tandis que le prêt immobilier, tu peux te gratter. Et les petits concubins chéris de me dire, oui mais on peut toujours revendre la maison.
Certes, mais bien souvent une maison ne se vend pas si facilement. C’est la crise, souviens-toi.
Je referme la parenthèse (mais je n’en pense pas moins).

Je te disais donc que je ne savais pas si à Londres c’était pire qu’ailleurs. Par contre, je peux te dire ce que j’ai observé jusqu’à maintenant.

1 – Ici il faut être prêt à bondir, car si la maison est dans un bon quartier elle partira très très vite. Qu’est-ce qu’un bon quartier? Le bon quartier c’est celui où se trouve la bonne école. Tout simplement. Ca, c’est un truc super important à Londres. Je ne vais pas entrer dans l’histoire des catchment area et le stress très communicatif éprouvé par les parents qui habitent à Londres pour inscrire les enfants dans The school car tu vas te taper une déprime direct.
Donc en gros il faut avoir les finances ready et avoir déjà l’accord de la banque pour un prêt immobilier afin de présenter une offre dès que tu vois une maison qui te plait.

2 – Si tu vois l’annonce sur internet c’est souvent déjà trop tard. Les meilleures maisons ne passent pas le stade de l’annonce. Des offres d’acheteurs potentiels sont déjà déposées avant la publication sur le site de l’agence. Il faut donc être en communication régulière avec tes petits amis les agents immobiliers.

3 – Les estate agents semblent trouver étrange que je n’aie pas encore trouvé de maison. Quand je les appelle le jeudi (oui je les appelle le jeudi pour programmer les visites du week-end – j’ai une vie trépidante en ce moment) j’ai comme l’impression d’être une pauvre gourde. S’ils pouvaient me sortir un «you again», je suis sûre qu’ils le feraient.
Ca doit être culturel. Les Anglais achètent des maisons comme ça, eux! C’est pas des mauviettes de la tergiversation. L’Anglais est pragmatique et réactif. Il faut le savoir.

4 – Déposer une offre sur une maison ne t’engage à rien. Dans la majorité des cas il n’est pas utile de faire une offre directement au prix demandé. J’ai bien dit dans la majorité des cas. En effet, souvent le prix est gonflé et quand tu vérifies les prix de vente dans la même rue les derniers mois, tu te rends compte que le proprio est un peu gourmand. Nous avons visité il y a trois semaines deux maisons qui se trouvaient dans la même rue.
Maison 1: 2,5 chambres, très bon état, jardin orienté nord, pas de grenier aménagé £675.000
Maison 2: 3 vraies chambres et 1 bureau, état spectaculaire (je suis tombée amoureuse de la cuisine), grenier aménagé, jardin orienté sud £579,000

Cherchez l’erreur. L’agence qui gère la maison 1 a pour habitude de procéder de la sorte.
Depuis cette semaine le prix de la maison 1 a été baissé à £599,000. Ils ont fait perdre deux semaines aux vendeurs.

5 – Au début tu tâtonnes, tu fais des erreurs. Mais tu apprends peu à peu. Je crois qu’une fois que tu as délimité le quartier de prospection tu as fait une bonne partie du chemin.

Si je continue à vous saouler avec la jungle immobilière londonienne je pourrai lancer un crowdfunding que j’intitulerai joyeusement «Pour qu’elle arrête de nous emmerder avec sa recherche de maison, participons à l’apport initial».
Ben quoi?

39 réponses à “Dans la jungle terrible jungle (acheter une maison à Londres)

  1. Excellent article ;-)
    J ai bien ri! Courage ma belle ! Elle t attend The Maison de tes rêves :-)
    Bises.

  2. Mais non tu ne nous saoules pas au contraire, ton humour est super,et cet article est très intéressant, nous nous posions la question pour acheter un studio à Londres et du.coup plein de questions ne connaissant personne… mais rassure toi c’est aussi la jungle à Paris un peu moins avec la crise mais les prix déments, gonflés on connaît et la relation avec l’agent immobilier pas toujours évidente: il vit de la commission donc … Bonne recherche si la maison de vos rêves n’est pas achetee? Tu nous diras?
    Bonne journée
    Catherine pour dhelicat

  3. Ça m’a semble presque plus relax que Paris où tu as 15 minutes pour faire une offre d’achat au prix et où il vaut quand même mieux être fonctionnaire ou payer cash pour que son offre soit considérée !

    Ça nous a pris trois ans de recherche et pourtant on a fait des offres sur des taudis mais les agences ne retenaient jamais nos offres.

  4. Rha voilà j’ai cette chanson dans la tête maintenant. Non sérieux c’est la jungle. Est-ce que tu as un sollicitor? J’avais engagé qqn en dehors de Londres. Bien moins cher et elle était super efficace.

  5. Fabienne on t’aime alors dis nous tout ce que tu veux, lâches toi, vide ta rage ..on t’écoute avec plaisir !!! Surtout que je connais ton problème….

    A Paris, les problèmes sont différents mais violents ( à la location et à l’achat….) Le divorce, YouuuuuOuuuaaah ! Je vis avec un homme divorcée d’une cinglée a qui il a eu la super idée de faire : 3 ENFANTS !!! Crois moi, le divorce ex-love, banquier, appartement …est tout aussi difficile à surmonter ! Welcome au merdier ! Le pourquoi, je suis Love mais garde ma liberté !! D’où mes difficultés pour mon projet London…et oui moi madame si j’achète se sera seule avec moi même !! Je ne pends pas de risque, je veux rester chez moi et en PAIX si tout se casse la gueule..

    Bon, dis t’es sûre que tu veux pas que je t’envoi le Lapsang Souchong, dont l’évocation du nom est une poésie pour tes petites oreilles ??

    Allez courage !! Kiss

  6. Aaaah, l’achat de maison/appartement (dans mon cas), que du bonheur (rire jaune). Bon courage !

  7. Dans le même cas que toi, juste en dehors de Londres donc beaucoup moins cher mais toujours cher pour moi. Je sais le quartier où je veux acheter, donc je visite même des apparts dans ma propre rue (intéressant de voir les apparts des voisins) . Merci de m’avoir rappelée que beaucoup de biens partent avant même d’avoir une annonce.

  8. Je veux bien donner 10 pounds sur Kickstarter hein…
    De notre cote on a decide d’investir ici en UK, mais hors-Londres vu que nous y travaillons tous les deux, on divise le prix moyen par deux du coup, surtout si c’est une vieille petite maison qu’il faut renover. Mais Londres, non. Je sais que la vie sociale et culturelle y est incomparable, mais c’est juste du vol legal.
    Je te balance tout le bon karma que j’ai, vu la description que tu en fais, tu vas en avoir besoin. <3

  9. Beaucoup de courage !
    La recherche immobilière est quelque chose d’usant, je sais de quoi je parle pour l’avoir testé par deux fois à Paris. La jungle. Autant dire que tu te grilles un nombre de journées incroyable pour faire chou blanc à la fin.
    Mais… le jour où tu ne t’y attends plus, le jour où tu y vas en dilettante : tu trouves. Je te souhaites de trouver prochainement chaussure à ton pied. On attendant, vive la vitamine C !

  10. Tu sais pas que mon mari veut rentrer au pays? Non, mais je resiste hein!!!
    Sinon, j’ai exactement les mêmes réflexions sur les couples qui ne se marient pas mais te font chier avec le crédit de leur baraque à Goussainville (nan, laisse tomber vraiment.)
    Par contre 2,5 chambres c’est pour un demi lit si je comprend bien? Mais le demi lit dans la longueur ou la largeur… Bref, t’auras compris à part mon mari, j’les aime pas trop moi les anglais et toutes leurs bizarreries.
    Si t’es sage un jour, je te ferais un topo sur le cottage familiale dans le Norfolk où si tu fais plus d’1,80 tu vis plié en deux mais je te ferais grâce des pièces en demi étage promis ;-)

  11. vas-y pour le crowdmachin, je n’en peux plus de te lire ;)))

  12. Arrête de geindre c’est bientôt la saison du Pimm’s. What else.

  13. Je ne peux te dire que bon courage et ouch, ce n’est pas donné !

  14. Nous, nous cherchons à louer à Paris… l’achat, notre banquier nous a expliqué que ce n’était pas pour nous :malgré un apport plus que correct, nous sommes tous les deux contractuels dans la fonction publique (donc pas en CDI).
    Et déjà louer ce n’est pas simple. Notre appart’ actuel, nous l’avons eu par connaissance. Mais l’arrivée prochaine de notre bébé nous contraint à chercher des m2 supplémentaires. Nous avons les salaires qui conviennent, les parents cautions… mais pas les bons contrats de travail. Je ne parle même pas des petites annonces de particuliers à particuliers qui demandent des justificatifs illégaux !
    Réaliser le "dossier" est un job en soi. Alors la recherche proprement dite !!
    Bon courage dans la jungle londonnienne, ça a l’air aussi sympa.

  15. Quelle aventure …. et quelle jungle comme tu dis … j’espère de tout coeur que vous allez trouver ! Tu peux rester encore un peu là où vous êtes actuellement ?

  16. Non, je ne participerai pas à ton crowdfunding «Pour qu’elle arrête de…» car décrit par toi, la jungle de la recherche immo s’apparente à un vrai spectacle comique (enfin, vu d’ici bien sûr).
    Je rebondis sur ta parenthèse, faisant partie de ce lot de gens non mariés qui ont investi à deux dans la pierre face à un notaire. Mais les années de remboursement de notre "cher" prêt immo nous ont semblé bien moins importantes en poids que celles qui nous lient en tant que parents de ces petits représentants de la nouvelle génération que nous avons osé faire ensemble…

  17. Déjà chercher une location d’appart sur Bordeaux , je trouve cela difficile alors Londres , j’imagine aisement …

  18. Laurène - Carnet d'escapades

    Couraaaage Fabienne! :)

  19. Ah bah je me sens moins seule! Moi je trouve que le PIRE dans la recherche, ce sont les agents immobiliers. Ca n’existe plus l’agent qui offre un vrai service et qui écoute les besoins du clients pour lui proposer les bons produits? Je ne comprends pas pourquoi ils s’acharnent a faire perdre du temps a tout le monde en t’appelant pour te proposer un 1 bedroom quand tu en veux 2, ou un bien dans un quartier qui n’est pas celui de ta recherche… Si un agent immobilier lit ce message, je veux bien être éclairée! Bon courage Fabienne, on va y arriver!

    • Oui vraiment on se demande quel est leur job exactement car vu le marché les maisons se vendent toutes seules. Faire monter le prix de l’immobilier… c’est peut-être ça leur job finalement.

  20. J’ai adoré le post, la jungle me rappelle tellement de souvenirs ! Sans parler de l’enquête qu’ils te font une fois que tu as jeté ton dévolu sur une maison en location… digne du FBI et de la CIA réunis ! Et surtout la chute… Bien essayé hein, mais c’est la crise ! bon courage surtout et bon week-end… Pluvieux ? ;-p

  21. Mais du coup tu peux acheter ? J’avais entendu parler d’une histoire de location sur 100 ans ou je sais plus quoi… (je suis sans doute à la ramasse)…

    Ça me fait halluciner les prix ! Nous on cherche une maison en banlieue c’est déjà 235 000 euros, je trouve ça super cher !

  22. bah oui une vraie guerrière moi….c’est pour ça qu’il me faut du Pim’s ou du Lapsang Souchong !!! :)

  23. où en es tu de ta recherche dans la jungle sauvage londonienne?? si tu as besoin de conseil, n’hésite pas! c mon boulot de rénover les maisons (et un de mes rêves serait de rénover une maison londonnienne, je bave devant les emissions de la BBC genre ‘house under a hammer’ ;-D tant de projets qui m’échappent!!)

    émilie

  24. On dois partir pour Londre début 2014 et au pire pour la rentrée scolaire 2014 (2 enfants 11 et 15 ans donc collège et lycée)
    Mais ou faut-il aller pour se loger et mettre les enfants à l’école ?

    J’ai vu ou était les écoles, plein centre (je passe sur le coût !!!), il y a peut etre des écoles française à l’extérieur de Londre ?

    Dans tous les cas, que ce soit une location ou un achat, vous conseillez quels quartiers, faubourg, banlieu ou campagne ? le centre de londre est-il accessible trés facilement en train ou metro ? J’ai besoin d’au moins 2 chambre pour commencer, 3 c’est le top, mais tout ça à un prix raisonable

    Concernant les prix d’une location ou d’un achat, quels seraient vos avis ?

  25. Alors tu as progresse sur le sujet?

  26. J’y suis aussi, pile un an après toi…On va voir si on arrive à s’extraire du nouvel appartement qu’on vient de louer…
    On a failli choisir un truc moins bien, histoire de ne pas trop se plaire ! Imagine les "malades" !!!!!

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s