Mots d’enfants

The moulinette show
Cette semaine, j’ai retrouvé un carnet sur lequel j’ai noté au fur et à mesure, mais un peu en dilettante les bons mots de la Moulinette. Tu sais, ces petits mots d’enfant qui te font fondre ou bien sourire. Ou les deux. Ces mots qui te font réaliser que ces moments sont éphémères et précieux et qu’ils vont disparaitre car dans un mois elle les dira d’une manière différente. Alors pour ne pas les oublier j’ai commencé à les noter quand elle a commencé à parler. J’aurais voulu le faire scrupuleusement, mais j’ai oublié parfois. Et puis la Moulinette, c’est une vraie chatter box. Elle jacasse tout le temps, même quand elle est toute seule dans sa chambre. En fait, je crois qu’elle est rarement seule dans sa chambre, car elle a des amis imaginaires. Un tas d’amis imaginaires.

C’est sur le chemin de l’école mardi matin qu’elle m’a fait repenser à ce carnet. Quand elle m’a dit: « Comment ça marche un réveillateur? ». Elle aurait pu dire alarm clock ou réveil, ou encore réveil-matin.

J’ai retrouvé de jolies petites phrases dans ce carnet.

« Regarde maman, l’arbre il est tout nu », en novembre 2008. Elle avait 3 ans et les arbres n’avaient plus de feuilles.

En mars 2009, je lui montre les jonquilles qui vont bientôt fleurir et elle me répond: « Oh, les abeilles vont être contentes ».

Toujours en mars 2009, dans la salle de bains, Elvis vient de se raser et il reste des poils coupés sur les parois du lavabo: « Regarde maman, les piquants de papa ».

Et les néologismes: « I’m scardy » (j’ai peur – to be scared, donc scardy!)

Je ne me souviens plus pourquoi, mais un peu plus tard elle disait: « I wanna ring Jesus ». On peut bien écrire au père Noël, alors pourquoi ne pas téléphoner à Jésus?

Toujours à la même période, elle avait 4 ans, en regardant la machine à pain en train de pétrir la pâte: « Regarde maman, y a le pain qui danse ».

Pendant l’été, en pleine chaleur: « Maman, moi je vais griller comme un petit poulet »

En juillet 2010, en entrant dans le Victoria and Albert Museum: « C’est plein de zizis ici dis-donc ».

Au mois d’août, va savoir pourquoi elle sortait: « Les fesses, c’est comme un papillon ».

Au mois de juin 2013, elle changeait d’école et quittait ses copines: « J’ai l’orage over my head ».

Quelques semaines plus tard elle faisait une grosse chute à skateboard qui l’a bien défigurée pendant plusieurs semaines (on a eu très peur). En se regardant dans la glace: « Maman, avant j’étais comme une jolie fleur dans un jardin, maintenant je suis comme un vilaine poussière »
J’avoue que ça m’avait bien secoué et que j’avais versé ma petite larme.

Allez, une petite dernière pour la route. Au début de cette année, alors que je rentrais de soirée et après avoir dit au revoir à la babysitter, je monte dans sa chambre pour lui faire un petit bisou. Elle ne dormait pas la coquine. « Ben pourquoi tu ne dors pas petite Moulinette? ». Tu sais ce qu’elle me répond? « I didn’t know what to dream about ».

Un vrai trésor ce carnet.

Cette semaine la Moulinette a fait quelques vidéos pour ses « viewers » dans lesquelles elle présente certains de ses amis pas tout à fait imaginaires. Voici la première d’une petite série. Aujourd’hui, on rencontre Maxime, l’ami écossais.

C’est de l’impro!

18 réponses à “Mots d’enfants

  1. Anne Marie Le Quere

    Merci d’avoir partager vos souvenirs avec vos lecteurs.
    Votre fille a beaucoup de talent, c’est un plaisir de la regarder.

  2. Elle est "cute", même si mon anglais n’est pas assez performant pour avoir tout compris dans la vidéo ^^

  3. trop trop cute ;) et je suis daccord avec elle il y a ressemble entre des fesses et un papillon :D

  4. Ma préférée c’est: « Ben pourquoi tu ne dors pas petite Moulinette? ». Tu sais ce qu’elle me répond? « I didn’t know what to dream about ».

  5. C’est plein de tendresse. Elle est craquante ta puce.
    "I didn’t know what to dream about" j’adore.
    J’avais noté moi aussi les petits mots de mes enfants et en mauvaise mère que je suis c’est éparpillé sur des bouts de papiers….mais je me souviens de certaines. Tiens une de Ugo, il avait deux ans environ. Une spéciale dédicace pour toi. Nous étions en voiture " Oh maman toutes ces Fabiennes c’est joli" Il voulait dire ces éoliennes….

  6. Sauvage Véronique

    trop mignon, elle est craquante votre Moulinette, c’est gentil de partager avec nous. Ma Moulinette à moi a 10 ans de plus, mais elle avait aussi ses amis imaginaires (on a consulté, tout va bien!), et ils l’ont accompagnée longtemps longtemps longtemps… Ropiopo et Kloukliklouka..je m’en souviens encore, et….. elle aussi ;-)

  7. ooh! merci de partager avec nous ces souvenirs. J’avais aussi un carnet de perles . Une que je raconte souvent ? allez oui ..
    ""Pourquoi la grue elle lance la grosse pierre dans le building??
    "pour le démolir mon chéri "
    " ha ! Et après .. elle va le "remollir"" ????

  8. je suis fan de la Moulinette!
    J’adore l’idee de ringer Jesus.logique implacable :-)

  9. Laurence (Lolotte)

    Tu as bien de la chance d’avoir noté toutes ces perles et décidément ta moulinette est formidable, j’adore !!!!

  10. Oh là là, j’avais raté cette vidéo, c’est excellent ! je vais montrer ça à J. !
    Les perles sont adorables !

  11. Que c’est mignon, ce petit carnet où vous avez noté toutes ces petites phrases est à garder précieusement.
    Merci de nous avoir fait partagé ça, ça fait du bien au moral.

  12. Cyrille-Adrien

    Elle est trop chou…. Je suis vraiment impressionne par son impro…. Graine de stars ????

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s