Humeur

Le goûter d’anniversaire à la sauce british

birthday party ballons

Depuis que Molly est rentrée à l’école maternelle, elle est régulièrement invitée à des goûters d’anniversaire. Nous en sommes à une moyenne de 3 par mois.On appelle ça une « birthday party ». En général l’invitation arrive dans le casier à l’école. Jamais de la main à la main. On évite le contact direct. Il y a une invitation pour chaque enfant de la classe car tout le monde est invité. Qu’on se le dise, s’il y a 27 enfants dans une classe, il y aura 26 invitations (l’enfant dont c’est l’anniversaire ne s’envoyant pas d’invitation à lui-même – ça serait balot).

Pourquoi inviter tout le monde? Pour ne pas faire de jaloux sans doute. Mon esprit cynique m’invite à penser qu’il s’agit plus d’une volonté de ne pas se démarquer ou de ne pas laisser paraître une éventuelle préférence pour un tel plutôt qu’un autre. L’esprit anglais est assez frileux quand il s’agit de sortir du rang.

L’invitation est donc laissée dans le casier de chaque enfant. Quand c’est une petite fille qui célèbre son anniversaire, la carte sera inévitablement rose et décorée de princesses. S’il s’agit d’un garçon, la carte sera bleue et arborera des robots ou l’effigie du dernier Disney sorti sur les écrans (sauf s’il s’agit d’une histoire de filles). Classique.

Enfin, j’attends de voir l’invitation du petit J. car lui il ne fait rien comme les autres. Au grand dam des mamans bien bottées et quatre-quatrisées. Le petit J. trimballe toujours sa Barbie et a du vernis à ongles roses sur les ongles de la main. Il n’aime pas les jeux de garçons et adore les paillettes. Il alimente souvent les conversations des autres mamans sur la cour de l’école en attendant la sonnerie. Autant le dire, un vrai bol d’air ce petit J.. Je l’adore.

La fête en elle-même se déroule dans une salle communale louée pour l’occasion ou dans un de ces centres de jeux « indoor » (que j’ai baptisé « zoo » dans mon dictionnaire à moi). Jamais de la vie l’anniversaire se déroulera dans la maison du birthday boy ou de la birthday girl. En même temps, je comprends les parents. Une trentaine d’enfants à la maison c’est du sport! ou de l’inconscience.

La fête a lieu en général un samedi entre 14h et 16h ou un dimanche entre 11h et 13h. Pas question de dépasser car il s’agit d’une location. Vive la spontanéité.

En arrivant chaque enfant dépose son cadeau et sa carte (attention ne pas oublier la carte, l’Anglais est très friand de cartes). Au début on n’avait pas l’habitude: Molly voulait donner son cadeau en main propre, souhaiter un bon anniversaire et faire un petit bisou au héros de la fête. Comme tu peux imaginer, ça se finissait toujours en jus de boudin car l’enfant en question il avait d’autres chats à fouetter. Et moi ça me faisait toujours de la peine de voir la petite Molly courir après le petit ingrat. Alors maintenant on fait comme les autres: on pose le satané cadeau sur la table et on n’insiste pas trop pour souhaiter happy birthday.

D’abord il y a les jeux, rondement menés par un maître de cérémonie, genre Bob le clown moderne ou Jack le magicien. Les enfants se défoulent, jouent aux chaises musicales ou à « pass the parcel », dansent, sautent… Bob ou Jack, de son estrade balance des bonbons aux enfants comme il le ferait à une otarie obéissante. Pendant ce temps les parents font semblant de se connaître et prennent le thé, ou le café. Bref c’est la fête!

Quand les enfants se sont bien défoulés il doivent s’asseoir à une table et manger un repas froid. Au menu, invariablement et dans l’ordre d’apparition: chips, saucisses, sandwiches de pain de mie, tronçons de carottes, rondelles de concombre. Parfois quand la fête est folle il y a des pizzas. La boisson est un jus sucré aromatisé à l’orange ou aux fruits rouges. Du Tang moderne quoi! Ici les enfants ne boivent pas d’eau. Désormais Molly insiste toute seule pour avoir de l’eau. Après le salé, les petits gastronomes se régalent de sucreries, sous forme de biscuits ou de cup cakes industriels.

Puis c’est le moment du gâteau d’anniversaire. Les enfants sont invités à entonner l’hymne de circonstance. Le gâteau n’est jamais fait par la maman. Il provient en général d’une boite achetée à Sainsbury, Tesco ou Morrison. Une fois que la petite-fille ou le petit garçon a soufflé les bougies, la maman rapporte le gâteau dans une autre salle où il est découpé et chaque part emballée dans du papier d’aluminium. La part sera déposée dans un petit sac en plastique qui contient 2 jouets genre Kinder surprise et 4 bonbons et sera distribué à chaque enfant à l’heure du départ, 13h ou 16h selon ce qui est inscrit sur l’invitation. Les sacs seront soit roses, soit bleus, puisque l’on tient tant à distinguer les genres. En général, le petit J. préfère un petit sac rose. Les mamans le savent et n’essayent même plus de lui refourguer le bleu. J. il est ravi, les mamans lèvent les yeux vers le haut, l’air entendu (et si tu veux avoir mon avis, l’air est aussi parfaitement con).

A chaque fois que je sors de ces fêtes je suis triste.

crédit photo Per Salomonsson

Crédit photo ginnerobot

33 réponses »

  1. Ben chez nous c’est un peu pareil… Sauf que toutles enfants ne sont pas invites systematiquement et que j’ai jamais vu les enfants qui ont un peu l’air « Working class » aux anniversaires auxquels Le petit monstre a ete invite… Alors je ne sait pas s’ils ne sont pas convies ou si la segregation sociale est deja fortement naturelle dans la classe??? Trop genial le petit J !!

  2. J. a un ami: T.T. adoooooore le rose et les princessesà part ça, je comprends ton humeur morose d’hier, c’est on ne peu plus déprimant comme programme: mais quelle tristesse ces anglais! qu’ils pètent un coup!

  3. C’est exactement le même scénario en Italie, sauf que les fêtes ont lieu à 16h30 après l’école, et je te dis pas l’état d’énervement et de fatigue des enfants après… Tout le monde est invité dans son casier à l’école, ici c’est panini, foccacine, et coca cola, les cadeaux sur la table l’entrée (mais pas de carte!), et la même tristesse… J’en parlais avec une copine allemande la semaine dernière, dont le fils est dans la classe de Noémie, et on envisage de faire de la résistance: 6 ou 7 gamins triés sur le volet (les vrais copains quoi…) à la maison et pêche à la ligne made in Maman… Vachement plus sympa…

  4. Arghh, ça me pince encore plus le myocarde de lire le billet complet… Et en Italie même topo? Mais d’où sort-on ces codes dénués de spontanéité? Pour des enfants de maternelle! On va les robotiser de plus en plus tôt avec des activités pareilles…Et si je compte bien, dans l’année tu as donc 26 cadeaux à faire (ils indiquent un ordre de prix à respecter sur le carton rose/bleu (cochez la mention inutile (sauf petit J, merci d’être là petit J!)pour couronner le tout?)… Et tu te retrouves donc avec 26 cadeaux le D-Day de ton nain? Mais quel gachis! Quelle absurdité!Ca me dégoute des anniversaires tiens!Fabienne, nous comptons sur toi pour faire de la british résistance! On est derrière toi, nos banderoles flottent au vent!

  5. Degoutée , j’avais écrit un tres long commentaire. (parce que avexc 2 marmots…j’ai l’experience en ce qui concerne les birthday parties ici)…et rien n’a été publié.G.U.T.T.E.D

  6. OOooh ca me rappelle furieusement le temps maudit ou je bossais chez Mac do, tiens ! je m’occupais précisément d’animer les gouters d’anniversaire, minutés, calibrés, formatés. j’ai fini par démisssionner entre autres à cause de ca, j’en revais la nuit… beurk !

  7. Ho mais c’est proprement effrayant ce poste! L’histoire du petit J. remet un peu de baume au coeur heureusement. A mort le politiquement correct!

  8. wouah!!!je n’aurais jamais imaginé un tel truc§ Mais alors moi qui déjà n’aimais pas trop les anniversaires pour mes filles (Dieu merci la plus jeune est du 5 août!) je crois que je serais rentrée en résistance MAIS il ne faut pas non plus stigmatiser Molly et elle doir sans aucun doute rendre la politesse aux 26 qui l’ont invitée. Mais tu peux au moins faire des invitations de plusieurs couleurs et faire un menu très bio!!!

  9. Déprimant, chez nous, ça reste old-fashion, c’est al campagne, t’invites qui tu veux ( et pas toute la classe car c’est à la maison), les enfants bouffent les cochonneries qu’ils veulent, se font des bisous, ça finit parfois en bataille d’eau dans le jardin, parfois déguisés…Triste Angleterre et triste Italie !

  10. @ VIRG..: Etant donné que la société britannique est une société de classes, ça ne m’étonnerait pas que la ségrégation soit pratiquée de façon naturelle dès le plus jeune âge.@ GaeLLe: tu as raison, quelle tristesse! En fait je crois que les Anglais déchargent leur stress, leur pudibonderie et leur puritanisme en fin de semaine en s’habillant vulgairement et en buvant au pub plus que de raison. C’est leur façon de péter un coup, comme tu dis!

  11. @ Sophie: la pêche à la ligne… le grand classique!Si même en Italie… mon dieu où va le monde?@ Vaness: merci pour les banderoles ;-)J’ai pris la décision et la liberté de décliner qq invitations à venir. Shocking, I know. Quant à l’anniversaire de Molly, je n’ai pas encore pris de décisions.

  12. @ Koko: zut de zut, j’aurais bien voulu lire tes impressions. Si tu as le courage de les réécrire, ça serait super chouette.@ Kookie: entre nous, t’étais pas vraiment calibrée pour faire carrière chez McDo.

  13. @ Marguerite-Marie: tu as raison, il ne faut pas stigmatiser la petite Molly… j’ai une tâche difficile qui m’attend alors!@ Claire: exact, pas spontané pour un sou.@ shaker: vive le old-fashion!

  14. eh eh, j’ai plusieurs post à lire pour mon premier matin à la maison. Cool !! Oui, je rentre de 6 jours d’hosto !! complications de mon opération du 04 fevrier. J’en dirais pas plus sur Internet car mon patron n’est au courant que d’une partie de l’histoire.POur en revenir aux anniversaires, ca ressemble pas mal à ce qu’on trouve au Canada, non ? enfin comme j’ai pas d’enfants je ne sais pas.Nos amis qui ont des enfants ( au primaire eux) et qui ont déjà fait les annnis chez eux mais avec trop d’enfants et ils trouvent que c’est vraiment le bordel. Alors la mode apres l’anni au McDo c’est l’anni au cinéma ou au bowling. Au bowling ca me plairait, y a des échanges, on rigole etc. mais au ciné ??? je comprends pas pourquoi foutre 25 petits enfants devant un film pour un anni. Apres le film, pareil découpage du gateau et chacun rentre chez soi : la salle est louée et avec des petits jouets.On a un ami qui est plutot non-conventionnel, et l’anniversaire de sa fille se passe chez lui, avec qq ami(e)s proches de sa fille et les cousin(e)s et nous😉 il y a des jeux dans le jardin, on mange tous le gateau et la gamine recoit en mains propres ses cadeaux, pas d’heure pour partir, il y a barbecue apres (non cette famille n’est pas francaise). Il doit se dire qu’elle a toutes ses années de secondaire pour faire un anniversaire au cinéma😉

  15. @ gaeLLe: c’est sur que si elle se tape les mêmes plateaux repas que les passagers…@ framboo.le.kariboo: Pour le Canada, je ne sais pas trop. Molly était trop petite pour ce genre d’expérience. Par contre je sais que tu peux faire des sleep over avec une bande de copains à l’aquarium de Vancouver. Et je trouvais l’idée fantastique.Le bowling c’est une excellente idée. Par contre pour le ciné, je ne vois pas trop l’intérêt non plus.Repose-toi bien.

  16. Je trouve ça horrible… mercantile, chimique (oui, la malbouffe), pas spontané… froid. :-(On achète quoi, comme cadeau, si l’ « hôte » ne l’ouvre même pas?

  17. … et tu as tout à fait raison Olivier.Moi en général, j’achète un bouquin ou deux.Si tu veux mon avis, le « re-gifting » doit être une pratique courante!

  18. Je redécouvre cet article qui ne m’avait pas beaucoup parlé à l’époque et maintenant que je fréquente moi aussi les birthday parties, je me marre en le lisant!

  19. Oh le petit J me fait penser à mon pti J à moi. Mon pti Jules.(si je ne trouve pas une de mes bagues je n’ai qu’à chercher dans sa chambre pour la trouver.) Pour en revenir au goûters d’anniv chez nous aussi c’est sacré. On les organise autant à l’extérieur qu’à la maison. J’ai déjà eu la classe presque entière chez moi. Bon je reconnais que parfois on a morflé.mais que de bons moments, que de bons souvenirs

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s