Humeur

Les brèves du vendredi – Mes déboires avec Sven (encore)

Hello les amis. TGIF!Késaco TGIF, hein les novices de la langue engliche? Cela veut dire Thank God/Goodness It’s Friday. Que l’on pourrait traduire par « putain enfin le week end« .

Je te dis ça car j’ai passé une semaine épouvantable.

Pour faire court car t’as franchement autre chose à faire un sunny vendredi (et moi aussi): 2 soirées Ikea dont une carrément nocturne vu que j’ai quitté le magasin à la fermeture (23 heures), et deux déceptions pour l’avenir scolaire de ma fille.

Ikea, je suis en mesure de l’affirmer haut et fort, ne sait pas gérer ses stocks. Encore une sombre histoire de canapé. Ca va devenir une saga si ça continue. Souviens-toi.

Cette fois il s’agit du canapé-lit pour la chambre d’amis. Après moultes tergiversations et hésitations sur le choix cornélien d’un tel objet, on se dirige satisfaits vers le « self serve/customer collection point ». Satisfaits, nous ne le sommes pas restés longtemps. Car malgré le fait que le système indiquait qu’il y en avait 3 en stock, c’est devant une palette vide que nous sommes arrivés… légèrement désappointés. Nous sommes donc rentrés brocouilles. Mais non sans avoir achetés quelques menus objets nécessaires à notre bien-être de tous les jours.

Ca c’était lundi.

Entre temps, je mené ma petite enquête sur Kikea point com pour me renseigner sur une disponibilité éventuelle du canapé mystérieux dans les environs de Londres. J’ai trouvé le graal à Kikea Croydon. Pas trop loin: 14 kilomètres, une heure de route environ donc. Non je n’y vais ni à pieds ni en rollers, mais en voiture. Je suis à Londres, souviens-toi.

Voulant m’assurer que le #*$% canapé de mes deux est en bien en stock j’appelle le customer service du magasin en question. Réponse positive: oui madame nous en avons trois.
Donc le soir même, j’y vais, l’espoir au ventre et pensant l’histoire pliée.

Le canapé était bien en stock… sur leur système informatique. Par contre dans la section « self serve », niet, nada, peau de balle.

Un léger sentiment de persécution bleue et jaune a commencé à m’envahir. En fond sonore dans ma tête j’avais la musique des Dents de la Mer et j’étais prête à croquer du suédois. Je me suis dirigée vers le customer service et j’ai demandé à parler au manager. Carrément. Inspiration, expiration, inspiration, expiration.

Et tu sais quoi, ben j’ai vu le manager. Tout est devenu calme et ouaté. Un type franchement sympa, calme et diplomatique.

Je te passe les détails (si tu as lu jusque là, chapeau!) car la petite histoire a encore duré une heure (j’y tiens à ce canapé). Conclusion: canapé livré gratuitement dans les 3 semaines. Rentrée à la maison à minuit, car même à cette heure de la nuit il faut une heure pour faire 14 kilomètres en voiture (London, the city that never sleep). Epuisée.

Donc les amis, pas avant septembre les petits séjours à Londres chez bibi.

Quant au deuxième sujet brûlant de la semaine, j’en parlerai une autre fois; mais sache que la Molly joue gaiement dans sa chambre car elle n’est toujours pas scolarisée.

Je t’invite à lire cet article des Echos qui montre que Molly n’est pas la seule dans cette situation. Et loin de là. On y parle du manque de places dans les écoles primaires et maternelles de Londres en particulier. A qui la faute? Je te le donne en mille: le grand méchant baby boom.

Suffit pas de se réjouir du baby boom dans les journaux les copains, faut aussi en prévoir les conséquences. Il paraît qu’en France ça se reproduit à tour de bras (enfin je me comprends), alors on verra dans 3 ans et quelques si on est un peu plus prévoyant que les Anglais dans ce domaine. Affaire à suivre…

Au sujet de scolarité, un article de Marianne a retenu mon attention cette semaine. Il s’agit de la grande réforme pour la gratuité des frais de scolarité des petits Français domiciliés à l’étranger. Devine qui rentre au lycée gratos à Dubaï cette année. A lire.

Sur ce je te laisse et te souhaite un weekend paisible!

Pour moi ça sera le festival de la Tamise.

Et toi, tu fais quoi ce ouikend?
crédit photo tortamagica

Catégories :Humeur

Tagué:

3 réponses »

  1. moi je me demande toujours pourquoi tu t'obstines à vouloir acheter suedois, franchement, tu es masochiste.Et puis, tu aurais pu faire du chantage, menacer de leur faire de la très très mauvaise pub sur ton blog, et sur toute la toile au passage pour avoir le canapé gratos en plus de la livraison. Non franchement, tu me décois là.Car 1 client mécontent qui en parle fait bcp de tort.Pour Molly, je sens que tu vas devoir improviser du homeschooling !

  2. @ Catherine: toi, tu as tout compris!@ Framboo: tu as raison, je dois être maso.Euh… je crois que tu surestimes légèrement le pouvoir de mon blog! mdrSi je dois faire de Home schooling, il va falloir que je m'inscrive dare-dare à un cours de yoga au préalable!

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s