So British

Rosbifs can cook * yes they can!

Aussi incongru que cela puisse paraître, les Français passeraient moins de temps derrière leurs fourneaux que les Britanniques. C’est ce qui résulte d’un récent sondage effectué auprès de 2061 lecteurs des magazines de la BBC (Olive) et de 1345 lecteurs de Madame Figaro.

Nous nous pensions les rois de la gastronomie et voilà que le «Rosbif» vient marcher sur nos plates-bandes. 72% des Britanniques cuisinent à la maison chaque jour contre 59% des Français.

Aurions-nous un poil dans la main quand il s’agit de mettre la main à la pâte? Les Français mangent en moyenne au restaurant 3 fois par mois contre 2 fois par mois pour les Britanniques. Et deux fois plus d’Anglais feraient leur propre pain. Ce dernier chiffre s’explique facilement: allez trouver une boulangerie au Royaume-Uni! C’est mission impossible car cela n’existe pas.

Le maudit sondage démontre également que les Britanniques sont plus ouverts à d’autres cultures gastronomiques: ils cuisinent plus facilement que les Français des mets italiens, indiens ou même chinois.

La cuisine italienne est la cuisine étrangère préférée des Français et des Anglais. Il est à noter que 1% des Français ont choisi la cuisine Britannique comme leur cuisine favorite (des excentriques, sans doute).

Bon, je ne vais pas vous ennuyer avec le reste des statistiques. Si l’on en croit les résultats de ce sondage, les British serait sur le point de nous voler notre «exception culturelle», notre bastion, notre chasse-gardée, notre «raison d’être».

En fait, je dirais que s’ils cuisinent volontiers, cela ne veut pas dire qu’ils sont meilleurs cuisiniers. Je pense que nous pouvons dormir tranquille… mais pas sur nos deux oreilles.

Car on note un intérêt croissant des Anglais pour la cuisine. Leurs magasines sur le sujet n’ont rien à envier aux nôtres; regardez Delicious.

Les chefs anglais ont une notoriété internationale. Et la liste est longue: Jamie Oliver, Gordon Ramsay, Marco Pierre White, Heston Blumenthal, Delia Smith, Nigela Lawson. Les émissions télévisées culinaires sont nombreuses et très suivies.

Si ce sondage nous fait doucement rigoler, prenons-le quand même au sérieux car le temps de la viande bouillie ou de la jelly, même si il n’est pas encore révolu, il est fort à parier qu’un jour la gastronomie anglaise acquerra ses lettres de noblesse au même titre que la cuisine française ou italienne.

les rayons des librairies ne sont pas en reste

Tous ces ouvrages sur la gastronomie British me laissent rêveuse. Un peu comme l’Anthologie de l’Humour Allemand de l’Antiquité à nos Jours.

Pour en lire plus sur le sujet

 

Catégories :So British

Tagué:, ,

25 réponses »

  1. Merci pour ces infos.
    C’est aussi en raison de cette attirance pour la cuisine (que les Anglais considèrent comme un passe-temps et non comme une corvée quotidienne) que l’on trouve dans ce pays tant de magasins d’accessoires de cuisine très designs et colorés.

  2. AAAAhhhhh oui c’est très intéressant…En arrivant à Londres je suis tombée sur l’émission de Jamie Oliver, The ministry of Food et je l’ai trouvé passionnant et charismatique; j’ai acheté le bouquin et toutes les recettes sont très bonnes je les teste sur tous mes invités, surtout les français en visite qui sont très mauvaise langue quand on parle de british cuisine.

    • C’est vrai que l’on peut être mauvaise langue, mais il y a quand même des raisons. En vivant ici, on découvre peu à peu les endroits où on peut bien manger.

  3. Pour moi, la nouvelle gastronomie anglaise c’est un peu comme leur style vestimentaire, y’a de tout, mais alors vraiment de tout, ca passe ou ca casse, mais y’a surtout de l’original, et c’est en ca qu’ils se differencient, notament parce qu’habitues a differentes cuisines ( comme tu le dis a la difference des francais trop englues dans la ratatouille ou le boeuf bourguignon) ils melangent plus de saveurs et de ce fait se montrent plus inventifs…faut avouer que ce que j’appelle la nouvelle gastronomie anglaise ( justement ces nouveaux chefs qui ne se contentent pas la pies, fish and chips et green peas mach) c’est surprenant et parfois, voir de plus en plus souvent vachement bons….( enfin, jsuis vegetarienne alors mon opinion est assez restreinte…)

    bon j’ai faim…, aller..je vais essayer de bosser pour pas y penser…

    a+

    Bonne journee

  4. Forcement si on compare des lecteurs d’un magazine de cuisine, avec des lecteurs d’un magazine feminin, les passionnés de cuisine cuisinent plus, quel que soit leur pays d’origine…

  5. mdr Fabienne…bien sûr qu’ils savent cuisiner les anglais mais on n’a jamais dit qu’ils cuisinaient bien !! Comment crois-tu que je garde la ligne ? !? Je laisse mon mari anglais cuisiner le plus souvent possible…hihihi, car effectivement les mélanges sont, disons déroutants: du curry ‘à l’arrache gueule’ aux haricots sans goût ni texture …on a droit à toute la gamme de l’improbable et de la surprise.. je suis blindée face aux cuisines du monde, je n’ai plus peur de rien !
    Mais avant qu’il ne réussisse un ‘chicons au gratin’ ou un’ waterzooï de poulet’ il lui faudra encore 20 ans ! mama mia …nonnnnnn !! :))

  6. Je ne vis pas chez les Brits, mais j’en ai quand même un chez moi (enfin, quand il ne voyage pas), et je peux te dire que mon Brit à moi, il cuisine comme un vrai chef et que je lui laisse volontiers le tablier. Il est inventif, sait marier les épices, et m’a fait découvrir plein de bonnes choses.
    Autre chose, lors de mes séjours linguistiques en Angleterre dans ma tendre adolescence, j’ai toujours super bien mangé.
    Alors pour ma part, ça m’a toujours gonflée ces clichés sur les anglais qui savent pas cuisiner…😉

    • Je suis toujours la première à défendre l’idée qu’en Angleterre on peut bien manger. On me rit souvent au nez. Alors Véro, je te crois sur parole! Par contre, je me permettrais de te dire que si tu as toujours bien mangé en Angleterre et même pendant tes séjours linguistiques, c’est que tu as quand même eu du bol!

  7. Je m’etais etranglee a la lecture de cet article !
    Mes petites reflexions :
    1. comme le souligne a juste titre Bubble, on ne compare pas vraiment les memes populations… surtout avec Madame Figaro, no comment !
    2. Fidele lectrice du magazine Olive (que je te conseille chaleureusement !), force m’est de constater que la cuisine francaise perd du terrain et est aujourd’hui etiquetee « ringarde », trop longue, trop sophistiquee… Mais en meme temps, son influence se retrouve partout, meme si les Anglais sont plus aventureux et « cosmopolites » que nous (Commonwealth oblige ?).
    Bref, je suis intarissable sur le sujet.

  8. Le waterzooï oulalala compliqué mais délicieux…en très ‘gros’..c’est du poulet que l’on fait mijoter avec des légumes (cèleri poireaux carottes ) et du bouillon, tu réserves, fais une sorte de sauce blanche crème fraîche farine oeuf …tu re-mélanges le tout…et tu sers avec des jeunes pommes de terre mmmm…

    Cela se fait aussi avec du poisson (waterzooï à la gantoise) moi j’y ajoute des chicons ..à goûter absolument lors de ton prochain passage dans le plat pays🙂

    En réalité c’est bcp plus fin qu’il n’y parait …bon appétit !

  9. Très intéressant, ce billet. Perso ce qui m’énerve c’est quand je fais goûter des fromages britanniques à mes amis français: avant d’essayer, ils font la grimace; après, ils en redemandent. Quand notre nation cessera-t-elle de se croire au-dessus de tout le monde, pour tout?

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s