So British

De l’art de faire la queue – Ici Londres!

Il y a quelques temps, j’ai été contactée par Ici-Londres pour collaborer à leur nouvelle rubrique «Frenchies». Il s’agit d’écrire une petite chronique sur la vie à Londres vue par un Français. Ici-Londres, c’est THE magazine francophone à Londres. On y trouve tout un tas d’info , d’interviews, d’adresses et de bons plans pour survivre à Londres. La section petites-annonces s’avère très utile pour trouver une baby-sitter notamment. On se procure la version papier gratuitement chez Nicolas, notamment!

Comme les conditions météorologiques avaient déjà été abordées (tu penses!), j’ai choisi de parler de la file d’attente à l’anglaise.

L’article est illustré chaque mois par Lili Bé, talentueuse illustratrice qui a posé ses cartons à Londres.

clic clic pour voir plus grand

De l’art de faire la queue

La file d’attente ordonnée n’est pas seulement un cliché. C’est une pratique élevée au rang d’art. Il suffit d’aller à la poste, à la banque ou au supermarché pour le constater. Les Londoniens comme les Anglais sont les champions du «queuing».

Cette pratique est poussée à son paroxysme chaque année à la fin juin lorsque des milliers de Britanniques font la queue pour un ticket d’entrée dans le temple du tennis. Certains y passent 3 jours et 3 nuits sans perdre leur enthousiasme, au contraire car la file d’attente est un hobby, voire un défi. On s’équipe de chaises pliables, de couvertures, de l’indispensable Thermos de thé et on lie connaissance avec ses voisins de queue. Certains sont des vétérans et déclament fièrement: «ça fait 20 ans que je fais la queue à Wimbledon». Respect!

Regardez un arrêt de bus à Londres: dans la majorité des cas vous verrez une jolie file bien rectiligne. Si c’est un groupe informe, vous pouvez parier que ce sont des touristes.

Au pub, c’est pareil: il y a beau avoir foule au comptoir, vous serez servi selon votre ordre d’arrivée. Pas question de resquiller. Il se forme comme une file invisible que le barman aguerri aura mémorisé, l’air de rien. Si par mégarde il se trompe, quelqu’un aura vite fait de le rappeler à l’ordre poliment: «il était là avant moi».

Le «queue-jumping» n’est pas toléré. La seule façon de faire, c’est d’attendre patiemment son tour. Pas la peine d’invoquer un passe-droit dû à son rang ou une urgence quelconque. Les Anglais se retourneront et vous diront quelque chose du style: «on n’est pas sur le continent ici!».

En fait la queue est un véritable rite social qu’on adopte très vite car tout se fait plus facilement ainsi.

 

38 réponses »

  1. ah très joli, très vrai et « so British » — on s’y fait ceci dit, moi maintenant je trouve les français tellement malpolis et mal organisés dans le queuing– tu crois que ça veutt dire que je suis ici depuis trop longtemps?

  2. Bien vu ! C’est quand meme bien agreable ! Cela dit, en decembre, lors de la panne de l’Eurostar, j’aurais bien aime resquiller a Douvres pour eviter les 2 heures de queue avec mes deux petites filles !!! Mais c’est vrai que le policeman m’a dit que tout le monde etait prioritaire … Zut alors !

  3. cela m’étonne toujours autant lorsque je viens (trop rarement à mon goût) en Angleterre … et ça fait partie du « dépaysement », en bien oeuf course !

  4. les Québécois ont gardé cela des Anglais aussi ! c’est vrai que la file devant l’arrêt de bus, ca fait partie de l’un des premiers chocs culturels mais que l’on adopte bien vite. Je remarque toujours les français qui s’agglutinent et se donnent des coups de bras devant la porte d’embarquement d’Air Fr**ce (majorité de français à bord) alors que devant les portes d’Air Ca***a (majorité de canadiens), tout est bien organisé et calme !!

  5. Ça me rappelle une anecdote trop drôle vécue à Londres : le (un ?) Consulat français est pas très loin du Musée des Sciences naturelles… Devant le musée, des lignes entières d’enfants bien « rangés ». Devant le Consulat, une « guerre » pour savoir qui passera le premier. Sans blague. Les queues pour attendre le bus sont excellentes elles aussi ! Finalement, c’est tellement plus simple !

  6. Mon commentaire vient rejoindre celui de framboo. Ici au Québec, ça nous viendrait même pas à l’idée de ne pas respecter la file d’attente. J’avais remarqué cela en France et ça m’avait beaucoup étonné. Mais pourquoi trouvez-vous cela normal de ne pas respecter une file d’attente?

  7. En fait on ne trouve pas ça « normal » de ne pas respecter la queue c’est juste qu’on se croit toujours plus malin que les autres pour ne pas « attendre » son tour.
    Du coup une queue faite de français devient un « tas », c’est une façon comme une autre de faire du sport !!!
    : )
    T’as déjà essayé d’aller au ski en pleines vacances de février, c’est plus du sport c’est du challenge !
    Et puis si les français se mettaient à respecter la queue, on ne pourrait plus râler sur ces incivilités manifeste : et râler c’est notre deuxième sport !

  8. Quand j’habitais en Anglettre, j’ai été surprise par cette culture du « queuing »… On disait même que dès qu’il voyait une file, l’Anglais s’y mettait tout naturellement, sans forcément savoir pourquoi🙂

  9. Extra ton article. Qu’est-ce qu’ils sont bien élevés. En lisant ton article, je me suis souvenus d’un Astérix avec leur cousin de grande bretagne, et il y avait un personnage qui coupait son gazon au ciseaux. A quand l’art d’entretenir son gazon.
    Je vais me garder une copie d’Ici londres et faire passer le mot.

  10. Bravo Fabienne, ta chronique est vraiment tres bien ecrite ! Et puis je dois avouer qu’en l’occurence, nous les Francais, on pourrait en prendre de la graine… mais je pense que « griller » la queue nous procure une telle satisfaction que ce n’est pas de sitot que ca va changer🙂

  11. ben mon mari est anglais et il est champion de la resquille surtout en voiture ,je l’étranglerais volontiers dans ces cas là (dans d’autres moments aussi mais bon) et je me planque au fond de la voiture… personnellement les resquilleurs m’irritent au plus haut point c’est pour moi une forme de grossièreté et de non respect des autres …

  12. Bonsoir, ton article est amusant et très révélateur… Les français sont indisciplinés par essence. Je ne sais pas à quoi c’est dû… et il faut voir l’air dégagé que prennent les resquilleurs !!!… C’est vrai qu’un peu plus de courtoisie ne serait pas du luxe !!…

  13. Et bien malheureusement,ce n’est pas comme ca dans ma banlieue …Que des gros lourdauds qui tueraient pere et mere pour entrer dans le bus avant toi,passer a la caisse avant toi et je ne te parle meme pas des drivers…Chavastic !

  14. C’est pas les Anglais que e connais ^^
    On fait en général la queue dans la plupart des pays aux monde et dans la ville de province française où je passe mes vacances ainsi que dans la ville de ma famille en allemagne on fait la queu de manière plus courtoise qu’en angleterre…

  15. Tout à fait d´accord ! Ce que je déteste par-dessus tout, c´est quand il y a deux files pour une seule caisse, ou quand la file est « allongée » (à l´inverse de « file indienne ») pour deux vendeurs (un pour le haut, un pour le bas de la file). Il m´est arrivé de ne pas être servie, j´étais furieuse.

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s