Humeur

Chronique de l’Eurostar (1)


Dans le Londres-Paris de midi vingt-neuf

J’ai traversé la Manche avec une bande de jeunes.
L’insouciance était probablement leur dénominateur commun ainsi que les éruptions cutanées nombreuses mais inéquitablement réparties.
Mère Nature, cette chienne, est profondément injuste.

Tous ces jeunes partageaient, outre l’acné et leurs dernières chips au vinaigre (je ne te raconte pas l’odeur dans le wagon), des cheveux parfaitement blonds presque blancs. Un blond immaculé tel qu’on en voit de moins en moins et qui aurait sans aucun doute ravi un certain personnage qui a fait fureur dans les années 30 et 40 mais dont je n’ai pas très envie de parler ici. Pas un seul brun dans l’assistance.

De leurs conversations bruyantes, animées et gutturales (je n’ai même pas pu me plonger dans le dernier Douglas Kennedy), j’en ai déduit qu’ils étaient suédois.

C’était un groupe EF en fin de séjour linguistique. S’ils ont parlé autant avec les autochtones qu’ils l’ont fait pendant les 2h35 de trajet, il est fort à parier qu’ils ont dû faire de sacrés progrès en anglais. Ce sont leurs parents qui vont être contents.

Pas la peine de te dire que j’ai n’ai même pas pu avancer dans mon travail alors que je comptais bien profiter du sommeil profond de la moulinette.

Je suis restée cool et j’ai subi cette diarrhée verbale à laquelle je ne pigeais strictement rien, dieu soit loué.

Un trajet Eurostar c’est bon pour tester ton self control! Et il est également bon de savoir que la moulinette peut dormir du sommeil du juste au milieu d’un brouhaha infernal, d’un bouillon d’hormones et de dessous de bras en ébullition!

à suivre (le retour!)

Et vous, avez-vous de petites anecdotes de vos trajets en Eurostar?

Catégories :Humeur

Tagué:,

30 réponses »

  1. il y a deux ans, dans le train de retour d’un aller-retour shopping dans la journée (Paris-Londres), nous pouffions tellement qu’une jeunette de 16 ans nous a demandé de faire moins de bruits, elle voulait dormir (et pourtant il était 21h).
    Le problème est que nous nous avions 30 ans et plus.
    Il n’y a plus de jeunesse🙂

  2. Le problème est le même dans les TGV🙂
    Les businessman du Lundi matin de l’Eurostar sont tout aussi énervants, avec leurs 20 journaux roses qu’ils feuillètent pendant 2h30.

  3. C’est le charme du voyage en train je crois : il y a toujours quelque chose qui se passe, avec nos voisins ou dans le wagon en général !
    Mon préféré étant personnellement le petit de 7-8 ans plein d’énergie avec des parents vides d’énergie, eux ! Petits coups de pied dans les sieges, bouteille d’eau renversée, courses dans le wagon, et tout ce qui va avec… Je dois les attirer je pense ! A moins qu’il y en ait un dans chaque wagon!

  4. Je comprends bien ton agacement (et j’admire ta patience !). Moi, au bout de 4 ans, je t’avoue que je ne supporte plus le moindre bruit dans l’Eurostar… mais ce qui m’agace le plus ce sont les Anglais qui sortent invariablement une bouteille de vin / trois bieres / le champagne (suivant leurs moyens) pour se mettre dans l’ambiance !

  5. Tiens, …ça me dit quelque chose, une salle d’embarquement remplie de groupes et j’ai vécu un trajet similaire l’été dernier !…et bien d’autres d’ailleurs en compagnie de moulins à paroles de tous les âges !!! En juin dernier je suis tombée sur une voisine qui a passé les 2h20 de trajet à jouer à la manucure …pouah l’odeur du vernis ! mais elles aiment ça les anglaises les ongles vernis !
    Ton aventure m’a fait sourire ….heu…un peu moins je l’avoue quand j’ai vérifié mon billet,.. je vais prendre le 9024 de …12h29 !!! SOS..lol

  6. J’ai toujours pensé que j’étais maudite et j’attirais comme un aimant les colonies de vacances et autres groupes surexités par leurs voyages; mes plus bruyants et plus récents souvenirs: Un groupe d’alsaciens (pas tout jeune) se rendant à Eurodisney, et dans l’Eurostar assez récemment un groupe de supporters (rugby je crois) écossais, tous en kilt, tous très murgés, et l’un deux est tombé et on a pu verifier qu’effectivement ils ne portent rien sous le kilt!

  7. J’ai eu le même soucis mais avec un wagon entier rempli de japonais !!!
    je précise que c’était l’eurostar de 5h25 du mat’ !!!!
    Grrrrrrr….
    Du coup, je tiens à remercier mes boules quies et mon casque qui m’ont, pour pour le coup, sauvé la vie, ou du moins mon voyage !

  8. Un fois, retour vers Londres, le gentleman (anglais) assis derriere moi (francaise) se met a taper mon fauteuil du pied. Il parle fort avec des amis et generalement derange un peu tout le monde. Je me retourne pour lui jeter un coup d’oeil qui j’espere veut dire ca serait sympa d’arreter d’utiliser mon fauteuil comme un ballon de foot. Rien. Au bout d’environ une demie-heure qui m’a semblee une eternite, je me retourne et lui demande poliment de bien vouloir arrete de donner des coups dans mon fauteuil – Hello, could you please please stop kicking my chair? Le monsieur explose, me demande si le train m’appartient? Qui suis je pour lui dire que faire a bord du train? Je lui demande alors de se calmer sinon je vais aller chercher un controleur. Ses amis aussi lui demandent de de calmer. Le wagon etait devenu complement silencieux comme les spectateurs a une corrida se demandant si le taureau ou le toreador allait gagner… J’ai eu tres peur.
    Une autre fois, avec une amie (anglaise) allant a Paris, nous avions prevu pique nique et mousseux (quelque classes on a!) pour le voyage. Nous nous sommes mises a discuter avec des anglais qui allaient a Paris voir un match de rugby. Nous les avons inspire a aller acheter du champagne a la voiture buffet et chacun a continue a attendre avec impatience nos activites respectives a Paris.

  9. J’ai moi aussi eu cette sympathique expérience avec des étudiants allemands qui partaient en séjour de langue à Devon. La seule et unique chose que j’ai compris c’est  » sprachcaffe  » qu’ils répétaient plusieurs fois et qui veut dire (après avoir demandé) café des langues en allemand. L’eurostar et son lot d’anecdotes ..

  10. Ah des étudiants EF… Dans une semaine ma sœur part avec cet organisme, pas Londres mais à Cambridge🙂 Tes chroniques de l’Eurostar me font beaucoup rire !!!

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s