Humeur

Métro parisien vs London Tube

Cela faisait un moment que je n’avais pas pris le métro à Paris. Et pour cause, à chaque fois que j’y vais, j’utilise la voiture (je sais pas bien). Ces derniers temps, en effet, il est plus sage d’utiliser les transports en commun et pour cause, le pays est à sec. No petrol my friend! Par peur d’être retenue contre mon gré de ce côté de la Manche je me garde d’utiliser la voiture afin de conserver un réservoir suffisant pour rentrer à Londres.

Cela faisait donc un petit moment que j’avais tenu entre mes mains un plan du métro parisien. J’étais comme qui dirait un peu «lost in translation». Tant de lignes qui s’enchevêtrent, des noms de stations qui se chevauchent…

A Londres je suis bien habituée à la géométrie et au code couleur bien défini du London Tube.

vols pas chers

Même The Petit Elephant Pas Ordinaire en perd son sens de l’orientation.

Par contre et to be fair, à Londres ce ne sont pas les grèves qui ralentissent le métro et mais les travaux de réfection.
Pour toutes les informations sur le métro de Londres/London tube.

Métro parisien ou London Tube, qu’en pensez-vous?

Catégories :Humeur

Tagué:,

31 réponses »

  1. Brrr, le métro parisien ne me manque pas du tout😦
    Je préfère mille fois être coincée sur la district line comme ce matin ;)) Ce qui est drôle c’est qu’on oublie vite comment prendre le métro à Paris, même quand on y a vécu 23 ans (à Paris, pas dans le métro bien sur, lol)

  2. je préfère le London Tube car j’ai eu la chance de passer au travers de la plupart des travaux de réfection … mais surtout je m’y sens en sécurité, ce qui n’a pas de prix … il ne me viendrait pas à l’idée de sortir l’iphone dans le métro parisien, j’aurais peur de me le faire braquer. En France dès qu’on met des caméras de surveillance c’est le tollé et on braille à la liberté de l’individu … pour moi on marche sur la tête !

    • Tiens j’avais oublié ça: c’est vrai dans le tube, on n’a pas peur de se faire braquer son iphone. Je vois très souvent des tas de gens manipuler leur ipad de manière très insouciante.

  3. J’ai plus l’habitude du métro parisien, je m’y sens plus à l’aise… Et quand on habite en province, on bénit un transport public aussi peu cher, aussi rapide et aussi pratique!

  4. Paris c’est plus facile quand même! Quand tu vas sur un quai tu n’as qu’une ligne qui passe et hormis pour le RER, tu vas toujours aux mêmes endroits (et pour le RER c’est intuitif avec les petites loupiotes!).
    Le tube j’ai eu du mal quand je suis venue à Londres, surtout le premier jour! (« Allez viens on monte on verra bien où on atterrit! »)

    • Tu as raison… pour certaines stations, tu as parfois plusieurs lignes qui passent. Mais la destination est bien indiquée sur les écrans qui se trouvent sur le quai. Une question d’habitude sans doute.

  5. London Tube !
    Il est bien le métro Londonien, je trouve. Bon, je le pratique pas tous les jours, c’est vrai. Je ne l’ai pratiqué que 4 jours durant. Mais je suis totalement d’accord avec Argone.
    Je me sentais en sécurité dans le métro de Londres. Alors qu’à Paris, y a pas que l’Iphone que je n’ose pas sortir du sac, c’est le sac que je n’ose pas sortir de dessous le manteau. C’est vrai aussi que je le pratique pas tous les jours non plus le métro Parisien.
    Et puis à Londres, on nous regarde pas de la tête aux pieds dans le métro avec un air qui ferait peur à Jack l’éventreur, on est pas bousculé, on est pas agressé (pas besoin de gestes ou de paroles pour se sentir agressé).
    Ah et un truc qui m’a super agréablement surprise. Je n’ai vu personne frauder… même si ça doit exister, ça doit être beaucoup, beaucoup, moins fréquent qu’à Paris ?

    • 100% d’accord avec toi. C’est fou comment les gens s’observent à Paris. A Londres, tu peux être habillé de façon totalement extravagante, personne ne lèvera un cil. Alors qu’à Paris… les regards sont pesants.
      Et puis il y a aussi un truc que j’apprécie à Londres: les gens qui attendent sur le quai laissent les gens descendre de la rame avant de monter. A Paris… il y a un certain manque de courtoisie.

  6. J’en ai parlé à mon retour de Londres cet hiver. J’ai trouvé cela d’une simplicité épatante, itou pour le bus. J’ai aussi apprécié le calme (le flegme britannique sans doute) et la propreté. La première fois que j’ai repris le métro, à Paris, j’étais un peu décontenancée mais c’est une seimple question d’habitude je crois.

  7. je préfère tout du métro londonien, mais il faut bien avouer que le parisien fonctionne bien mieux, ne subit pas autant les « signal failure » , ne s’arrête pas tout le temps en plein milieu des voies dans le noir, et reste tout a fait praticable tous les WE!!😉

  8. Le métro parisien a un certain « charme » comme celui de Londres et ces vieux escalators en bois (s’ils existent encore, cela fait qq années que je n’y suis pas allée). Mais pendant les gréves, VIVE LA MARCHE!

  9. Je n’ai pas vu d’escalators en bois dans le tube. Ils ont tous été remplacés à cause d’incidents (notamment un incendie à King Cross, suite à une cigarette mal éteinte sur l’escalator en bois). Apparemment, il resterait un escalator en bois à la station de Greenford… le seul rescapé!

  10. Je préfère le Tube et de loin…
    D’abord ça ne sent pas mauvais, à Paris ça devient une infection !
    Je me sens plus en sécurité, ambiance totalement différente de celle de Paris.
    Il y a du personnel pour guider, répondre aux questions, diriger vers les larges portillons quand on est chargés.
    Dès que le tube s’arrête au milieu du parcours, une annonce aux voyageurs est faite et tout se passe normalement puisqu’on à de l’info.
    Je donne un 10/10 à la District line, la central line aussi c’est celles que je fréquente le plus. Un 4/10 à la Circle pour sa lenteur.
    Mais en résumé, il n’y a a pas photo, c’est le tube que je préfère.

  11. Mes hommages chere amie,

    Je ne visite pas souvent mais n’en pense pas moins…

    Aux metros de Paris et Londres reunis, j’oppose celui de New York. Crasseux, sombre, antediluvien, lent, immense, complique, jamais a l’heure, et completement desorganise. Les nuits et fins de semaine sont particulierement intenses: changements d’horaire, de ligne, supression d’arrets, le tout affiche sur d’innombrables posters qui se contredisent et souvent ne refletent meme pas le service en vigueur…

    Pas de ventilation ni climatisation, ce qui fait qu’en hiver, les stations sont gelees et en ete, absolumment torrides. Et quand je dis torrides, il faut le voir pour le croire. 30C ou 35C a l’exterieur et il fait facilement 5 ou 10 degres de plus sous terre. Incroyable!

    Bon baisers de… New York.😉

  12. Mes expériences de métro se limitant en général au skytrain de Vancouver ou, à l’occasion, au métro de Montréal, j’ai eu un « léger » choc en débarquant à Londres l’autre jour après mon voyage en Cornouailles. Mais bon, de toutes façons, c’était dimanche et la ligne que je voulais prendre ne fonctionnait pas à cause des travaux!

  13. Les deux ont leurs avantages respectifs, a un numero et une couleur (Paris) fonctionne mieux que de se souvenir de l’histoire du metro circle qui n’est plus en cercle ham&city pour hamersmith-city ou bakerloo pour baker st to waterloo. la lecture et les connexions sont plus logiques et aident les déficients visuels.
    Une bonne idee ? marquer Northbound / Southbound – ca permets de s’orienter facilement quand on ne connais pas la ville mais que l’on sait a peu pres vers ou l’on veux aller et ca evite de devoir changer tous les panneaux si on prolonge la ligne, malin !
    Le cote Tube est un peu oppressant d’avoir la tête toujours pliée en deux quand on est colle aux portes, de ce cote la Paris est largement gagnant avec ses métros droits ou l’on peut vraiment s’assoir ou vraiment être debout, toujours serres certes mais debout.
    Les nouvelles rames a Paris : climatisees, avec une seule rame ou l’on peut passer d’un wagon a l’autre de l’interieur (lignes 2 et 14) sont vraiment au dessus du matériel vieillissant utilisé sur Central line. mais overgound par exemple a des nouvelles rames qui sont au top. vu le format des tunnels ils peuvent pas vraiment faire grand chose d’autre, même a Londres toujours aussi difficile de faire rentre du carre dans du rond !

    Comme le métro est tres profond et qu il n’ y a aucune clim c’est la fournaise en été . Personne ne se pose la question du est ce que je peux sortir mon ipad ? certaine confiance, et sentiment de securite comme dans l’ensemble de la ville de Londres (cctv a toutes les entrees et sorties aidant)
    Signal Failure ? fermeture tous les week end ? et arret a minuit ? mouais ca bof bof

  14. The Tube rocks.
    Ah que ne donnerais-je point pour entendre encore ces doux mots:

    « Next stop: Ruislip ».

    J’adore Londres, et son Tube. M’en fous les fermetures de lignes pour travaux, m’en fous les signal failures à répétition, m’en fous la forme du Tube en forme de tube que quand t’es debout près des portes tu chopes le torticolis du siècle… je veux reprendre la Jubilee Line avec un bon, grand latte de chez Costa ou n’importe quel autre con de vendeur de café quelconque, et un bouquin… Mais attention, pas le bouquin que tu mets sur tes genoux qu’après tu te penches en avant pour pas voir les gens en face qui te regardent bizarre, comme dans le métro parisien, NON! Le bouquin que tu lis normalement, que s’il est drôle tu rigoles, personne te regarde bizarre.

    Je veux bousculer les gens par inadvertance et me faire entendre « Sorry, mate » alors que c’était moi qui était en tort!

    Je veux qu’un gentil monsieur, un gentleman en somme, m’indique où se situe la sortie pour les gens avec bagages avec un poli et distingué « Right this way for luggage, Sir. » Et non pas un gros con de préposé couillon à qui je demande un renseignement et qui me dit « C’est marqué là-bas »…

    Je veux que quelqu’un d’autre me bouscule et lui dire « sorry mate ». Et le voir me sourire calmement, comme pour me dire qu’il n’y a pas de problème, que nous sommes tous frères…

    Enfin, je veux, en été, profiter du passage des trains et de la chaleur étouffante qui créent des courants d’air, pour voir s’envoler les jupettes des londoniennes, qui si elles portent la mini en février, portent sa cousine encore plus courte et flottante en juillet. Pardonnez-moi, mais c’est tout de même incroyable: A Londres en été, si on lève la tête, on n’est jamais à l’abri d’une petite culotte. Et c’est d’autant plus vrai dans le Tube avec ses escalators escarpés. Notez que je ne me plains pas… Dans le Glasgow Subway, j’évite de lever trop la tête, vous comprenez, les kilts…

    Je veux pouvoir rentrer en Tube après avoir passé la soirée au pub, à boire de la vraie bière (la bière anglaise est la meilleure au monde, et ne me parlez pas de la pisse d’âne que manufacturent les Allemands, les mêmes qui nous ont apporté la choucroute et le nazisme…) et à discuter avec des potes, sans avoir peur de me faire voler mes affaires par quelqu’un qui profiterait de ma faiblesse alcoolisée.

    Voilà. Ruislip me manque. La Jubilee Line aussi. Toutes les lines, de la Northern à la Hammersmith & City, en passant par la Circle. J’adore Londres, et le Tube est un excellent symbole de cette cité, qui est à des années lumière de Paris et son berk caca boudin métro en termes de « way of life ».

  15. Comme la plus part d’entre vous j’aime beaucoup Londres.
    Et il est vrai que l’ambiance de son tube est bien plus zen qu’à Paris.
    Londres 1 Paris 0
    Mais il faut reconnaitre qu’à Paris toutes les infos, indications, inscriptions sont écrites en Anglais, allemand, espagnol, italien…
    Même le fameux  » attention à la fermeture des portes »
    Score,1 partout…
    Les annonces se font dans toutes les langues.
    Les plans sont multilingues.
    Les agents parlent ou du moins font l’effort de parler anglais aux touristes.
    Alors qu’à Londres : You speak french ? Laisse tomber c’est non!
    Les tarifs du métro parisien sont moins élevés.
    Et puis la psychose de se faire voler son iphone faut pas pousser mémé.
    Cela fait 20 ans que je prends le métro parisien, on ne m’a jamais rien volé.
    Les rames sont remplies de voyageurs qui dégainent leurs portables ou ipad.
    Je n’ai vu que 2 fois des touristes se faire chiper leur portefeuille.
    C’est vrai que c’est très sale dans certaines rames, voir insalubre comme la station Opéra.
    Et la promiscuité aux heures de pointe c’est juste inhumain.

    Je termine sur une détail sympa.
    J’aime beaucoup lorsqu’il y a des musiciens ou chanteurs dans une rame….

  16. Un des avantages du plat de spaghetti alla RATP, c’est la relative representativite des distances. Le plan du metro peut informer ta situation geographique; celui du tube beaucoup moins…

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s