Voyages

Lost in Istanbul – Carnet de voyage #3

lost in istanbul
Carnet de voyage
Istanbul, un grand week-end avec une copine
Troisième jour

Dans l’épisode précédent, je vous avais quittés alors que j’étais sur un rooftop à siroter un raki avec un parfait inconnu. Je rassure mes lecteurs et surtout ma famille: il ne s’est rien passé à part une une conversation très intéressante sur la ville d’Istanbul et les voyages.
Non, mais pour qui tu me prends public?

Aujourd’hui c’est dimanche et enfin le soleil pointe le bout de son nez. Nous découvrons Istanbul sous un autre jour et sous une lumière de carte postale. Après le marathon d’hier, on décide de se balader plus tranquillement, nous laissant porter par l’inspiration plutôt que par nos guides.


lost in istanbul

lost in istanbul

lost in istanbul

On retourne faire un petit coucou à Sainte Sophie et à la Mosquée bleue pour les redécouvrir sous le soleil. On traverse la rue pour aller la basilique-citerne, appelée également le «palais englouti». L’endroit est absolument magique. On est transporté dans un autre monde. Il s’agit d’une ancienne citerne byzantine qui alimentait les palais en eau potable. On évolue sur les passerelles au dessus-de l’eau entre les 366 colonnes. Visite vivement recommandée lors d’un voyage à Istanbul.

lost in istanbul

lost in istanbul

On prend le tramway pour rejoindre Karakoÿ et les pêcheurs qui s’affairent en ce dimanche matin sur le pont de Galata. Il n’y a plus une place de libre, les deux côtés du pont sont occupés par des pêcheurs.

lost in istanbul

lost in istanbul

lost in istanbul

lost in istanbul

lost in istanbul

lost in istanbul

On rejoint Kabatas en tramway. On cède aux demandes pressantes d’un cireur de chaussures. Après tout, mes Doc rouges ont bien besoin d’un petit rajeunissement. Delphine se laisse aussi embarquer pour un petit cirage de pompes, mais qui va être un peu plus long que prévu. On repart contentes mais avec la vague conviction de s’être fait un peu avoir. Tant pis, mes Doc sont rutilantes et aussi belles qu’au premier jour. Presque.

lost in istanbul

lost in istanbul

Quelques mètres plus loin se trouve une petite terrasse, le long du Bosphore: Kaptanlar çay bahçesi. Face à la mer, face à l’Asie. C’est incroyable de se dire que la côte que l’on voit juste en face, c’est l’Asie. Si proche, ça serait dommage de ne pas y mettre un pied.
Allez hop c’est décidé, on prend le ferry pour Üsküdar. La traversée coûte rien, 3TL. Du ferry on admire la rive occidentale et la rive orientale. Un autre panorama d’Istanbul.
En une vingtaine de minutes on foule sol asiatique. C’est grisant.

lost in istanbul

lost in istanbul

lost in istanbul

L’atmosphère est totalement différente du côté oriental, plus familiale peut-être. On voit beaucoup plus de femme voilées. C’est une autre Istanbul que nous découvrons.

lost in istanbul

Il se fait faim, c’est l’heure du déjeuner. On préfère rester pas trop loin de la mer. A tout hasard nous trouvons ce restaurant avec une terrasse plutôt sympa: Katibim.

lost in istanbul

Un petit peu plus tard, on reprendra le ferry direction Eminönü, accompagné par les mouettes.

lost in istanbul

On flâne dans Eminönü en attendant le coucher du soleil. Le fameux sunset sur Istanbul. Un dernier petit tour à la pâtisserie Hafiz Mustafa (on ne change pas une équipe qui gagne) pour goûter à des petits gâteaux bien trop gourmands que l’on dégustera sur des marches près de la mosquée Rüstem Paşa Camii. Un peu trop grasses les pâtisseries que nous avons choisies. Impossible de les terminer (imagine!).

lost in istanbul

lost in istanbul

lost in istanbul

lost in istanbul

lost in istanbul

Il est temps de traverser le pont de Galata pour admirer le coucher de soleil. Le monde qu’il y a! Tout Istanbul s’est donné rendez-vous là ou quoi? Une vraie marée humaine. De quoi perdre un enfant dans la foule. L’idéal serait de trouver un toit pour admirer le coucher du soleil. On tente le café Galata Konak ou la tour Galata. Mais évidemment nous ne sommes pas les seules à avoir eu la même idée. On redescend sur le pont à temps pour le coucher du soleil. Spectacle splendide. Le soleil orange descend lentement entre deux mosquées. Inoubliable.

lost in istanbul

lost in istanbul

lost in istanbul

lost in istanbul

lost in istanbul

lost in istanbul

En dessous du pont, côté ouest, se trouve le marché aux poissons où règne une folle activité. Juste à côté, le long du Bosphore, des restaurants et des tables de fortune plus près de la rive. On évolue dans les effluves de poissons grillés. Des familles, des amis se sont donnés rendez-vous ici pour clore le week-end autour d’un bon repas. La simplicité. Le bonheur.

lost in istanbul

lost in istanbul

lost in istanbul

En remontant sur la colline de Galata, nous avons trouvé un chouette petit wine bar avec deux places en terrasse qui n’attendaient que nous. Petit apéro avec vue sur la tour. Bon vin et bonnes petites assiettes apéro.

Avant de se mettre en quête d’un resto, on fait un peu de shopping. On tombe sur un magasin avec plein de jolies choses et notamment des fouta superbes. On avait envie de tout acheter, les tissus étaient tellement jolis. Plutôt que de sombrer dans la fièvre acheteuse tout de suite, on part diner. On repassera plus tard, c’est certain. Le type du magasin, très sympathique, nous indique un restaurant hors circuit touristique.

En suivant les indications, on tombe sur une petite rue où se trouve le restaurant Yakup 2. Une très bonne adresse pour des meze authentiques et un service attentionné. Le parfait endroit pour passer une dernière soirée à Istanbul. On trinque à ce super séjour et nous voilà déjà nostalgiques.

lost in istanbul yakup 2

lost in istanbul yakup 2

On repasse à la jolie boutique pour acheter des foutas, écharpe et autres petits objets. Il commence à se faire tard, il est temps de rentrer à l’hôtel. Dans le hall, des ordinateurs sont mis à disposition, ce qui est très pratique pour effectuer le check-in avant d’arriver à l’aéroport. Et voilà, c’est notre dernière nuit à Istanbul la Magnifique. Demain, dès l’aube le shuttle de l’hôtel viendra nous chercher pour nous amener à l’aéroport. On reviendra, c’est certain.

Adresses

Basilique citerne
Yerebatan Cad.
tlj de 9h à 19h – 10TK

Le petit drink au soleil – Kaptanlar çay bahçesi
le long du Bosphore, à droite en sortant de la station Kabatas

Resto du midi – Katibim
Şemsipaşa sahil yolu NO:53 Üsküdar

Salon de thé/pâtisserie – Hafiz Mustafa
Hocapasa Mahallesi Muradiye Caddesi
No: 51, Sirkeci – Fatih – Eminönü
plusieurs adresses dans Istanbul

Galata Konak cafe
 – Bereketzade Mh., 34420 Beyoğlu

Le wine bar – Ritim galata Cafe & Bistro

Resto du soir – Yakup 2
Asmalı Mescit Mh., Asmalı Mescit Cd No:35

La super boutique – Hars
Camekan Sokak n°2, Galata

Hotel Erboy

Un blog très utile pour préparer un séjour à Istanbul: vivre à Istanbul

 Les autres articles sur Istanbul
 Lost in Istanbul - Premières impressions
 Lost in Istambul - Carnet de voyage #1
 Lost in Istambul - Carnet de voyage #2

18 réponses »

  1. Bravo pour ce beau billet et ces magnifiques photos qui rendent si bien compte de l’atmosphère de la ville. Et ce coucher de soleil, on l’a mérité !

  2. Merci pour cette jolie ballade haute en couleurs. Cela me donne une furieuse envie de siroter un raki sur un rooftop d’Istanbul et de fouler la rive Asiatique.

  3. Superbes photos😉
    Istanbul est une ville envoûtante, un mélange d’orient et d’occident.
    Très bon récit et en effet, le beau temps était au rendez-vous😉

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s