Humeur

La nostalgie camarade

scrap metal London Arsenal
Hey, vous mé recounnaissez ? I know I know I know.
No strings attached right ?
Il y a quelque jours j’ai revu le film Julie & Julia. Je ne sais pas pourquoi j’ai regardé à nouveau ce film médiocre. Probablement parce que depuis que j’ai quitté Sky pour Virgin Media j’ai envie de balancer ma télécommande sur l’écran de la télé toutes les 4 minutes et demie car la qualité de l’image est tellement médiocre et aléatoire. J’ai eu l’impression de regarder Wimbledon en Minecraft ces 15 derniers jours. Et je ne te parle pas de l’internet lunatique. Non, je ne t’en parle pas car je vais encore m’énerver. Du coup, je me tourne vers les DVD.
Donc Julie & Julia. Un film de 2009 qui raconte l’histoire vraie de Julie Powell, une jeune New Yorkaise qui en 2002, pour sortir de sa monotonie quotidienne se lance le défi suivant : cuisiner les 524 recettes du livre de Julia Child – Mastering the Art of French Cooking – en 365 jours. Et pour raconter son expérience, elle créé un blog.

Julia Child, interprétée par Meryl Streep, est la pionnière de l’adaptation de la cuisine française et de l’apprentissage des techniques de cuisine pour les ménagères américaines à partir des années 50. Une Maïté américaine qui pousse des petits cris d’orfraie toutes les deux minutes. C’est très pénible.

Le film croise les deux histoires, celle de Julie à New York au début des années 2000 et celle Julia dans le Paris des années 50. La naissance du livre Julia et celle du blog de Julie. Un succès de librairie et un blog à succès qui a débouché sur un book deal.

Un scénario sympa sur le papier. Cependant le film est totalement médiocre : Meryl Streep – que j’aime beaucoup par ailleurs – est énervante dans son personnage de folle dingo à la fois exubérante et totalement béate. Et puis tous ces clichés sur Paris. Oui, on entend même Charles Aznavour.

Mais pourquoi je te parle de tout ça ? Tout simplement par nostalgie. Julie Powell a lancé son blog en 2002, autant dire l’an zéro de l’ère du blogging. Très vite son blog a acquis une grande notoriété – il faut dire que les blogueurs n’étaient pas nombreux à ce moment là – et elle s’est fait remarquer par une maison d’édition.
J’aime l’idée de cette fille qui s’est dit bon ça suffit, je me fais chier grave dans mon cubicule à répondre à ces chieurs au téléphone, il faut que je fasse quelque chose de ma vie. Elle aurait tout aussi pu décider de prendre des cours de salsa ou se lancer dans la céramique. Voire dans la broderie sur soie. Non, elle décide de prendre un bouquin de cuisine et d’en réaliser les 524 recettes en 365 jours et de raconter son expérience sur un blog. Génial.
J’aurais tant aimé avoir eu cette idée (et le temps aussi).

Ils sont rares les blogs qui se créent aujourd’hui avec une véritable idée originale. Une idée toute simple, un partage d’expérience totalement gratuit. Sans arrière-pensée, sans course aux followers, sans volonté de mater la SEO, sans volonté d’attirer les marques et sans s’approprier de temps en temps ni vu ni connu les idées de ses congénères.

Le blogging a bien changé depuis ce temps.

Je te fais ma minute ancien combattant.

Dans un cadre professionnel, j’effectue presque quotidiennement une veille des blogs, et en particulier des blogs de voyage. Je fais de belle découvertes régulièrement: photos magnifiques, récits de voyages utiles, parfois intéressants. Mais j’ai remarqué qu’il devenait de plus en plus difficile de sélectionner des articles à mettre en avant car mes critères sont les suivants : des articles ne comportant pas de lien sponsorisé, des articles écrits en priorité pour des humains et non pas pour un moteur de recherche, des articles ne comportant pas trop de fautes d’orthographe, des articles originaux (et non pas le énième article sur un voyage de blogueurs en Corse par exemple). Ah oui aussi, je fuis les blogs qui ont une fenêtre pop up qui te saute dessus dès que tu arrives sur le blog te suppliant de t’inscrire à la newsletter ou bien de liker la page Facebook. Aimez-moi, aimez-moi !
Et bien quand tu mets tout ces critères dans la machine, il ne reste pas grand chose à l’arrivée.

Certains disent que c’est l’évolution naturelle du blogging. Je ne suis pas tout à fait d’accord. On peut continuer à bloguer sans suivre le troupeau.

Parfois l’orpailleur, dans le flot, entre les cailloux et les algues, trouve quelque chose qui scintille.

Il y a quelques jours, j’ai découvert cette petite pépite, que je partage volontiers avec toi. L’Ecran Fenêtre est le blog de Nicholas Dawson.
Nicholas est canadien et décrit son blog ainsi:

L’ÉCRAN FENÊTRE est un blogue de voyage et de déambulations. Le regard sur le déplacement, sur l’errance et sur l’espace urbain est appuyé par des essais et des photographies. Les textes rendent compte des différentes manières d’habiter les lieux (qu’ils soient familiers ou étrangers) tout en soulevant certaines questions sur la photographie et sur le voyage.

Enjoy  et happy Bastille day !

Catégories :Humeur

Tagué:,

23 réponses »

      • Ah. Je n’ai pas eu trop le temps tout a l’heure pour commenter, mais pour aller dans ton sens, j’ai l’impression qu’il y a deux mondes totalement distincts sur la blogosphère. Ceux qui connaissent le SEO et les autres, confidentiels et contents comme ca. J’aime beaucoup venir chez toi parce que tu connais les premiers mais tu écris comme les seconds. Je ne suis pas sure d’avoir été tres claire encore une fois, desolee!

  1. Merci ; je suis fan des blogs de voyage et je pense que je vais lire celui-ci avec plaisir ; si tu veux rigoler un peu (ou au moins sourire) jette un oeil sur « sales gosses Régis (one of my sons…!) et Marie », blog décalé potache (il commence à dater) Entre autres, quelques bons moments comme Le Lama et la Vigogne en Bolivie, le Guatemala, la Mongolie, pour t’épargner trop de lecture ! Un blog juste pour faire marrer les copains, et….destresser les parents !

  2. Moi je pense qu’on peut écrire un blog avec une réelle passion et envie de partager tout en prenant en compte les aspects du digital marketing non? Si on écrit c’est aussi pour être lu et je trouve ça normal qu’on pense qux aspects seo social media, surtout de nos jours vu la quantité de contenu sur le web. Après effectivement certains blogs ou sites ont été construits essentiellement pour parler à google et je trouve ça aussi scandaleux quand certains attirent un traffic fou et prodiguent des conseils limites à des lecteurs alors que je doute de leur reelle connaissance sur le sujet. Personnellememt je travaille dans le digital marketing donc oui, j’utilise mes connaissances pro pour mon blog, mais ça n’empêche que je le tiens avec un vrai intérêt et de toutes façons, vu la rigueur et les heures de travail que ça nécessite, si ce n’était que par pur seo je ne tiendrait pas longtemps. Je comprends la nostalgie mais je ne crois pas que l’authenticité et l’envie de bien faire et de partager ont disparu🙂

  3. La connexion internet chez moi, c’est l’horreur, pire qu’avant! Je compatis. J’ai aussi annulé Netflix. Donc je lis plus. Je te conseille le livre ‘Gut’ de Julia Enders, Génial!

  4. Je suis moi aussi old school du blog, je suis toujours effarée de tomber sur des blogs où tu te rends compte qu’au final ils cherchent a te vendre un truc. Par exemple, nous allons passer quelques jours a NY cet Été alors je surf… et je tombe sur des minettes qui vendent le fait de se promener dans NY avec elles!!! Genre… y a les Greeters pour faire ça et en plus c’est gratos! Je suis greeter moi même dans ma ville, c’est du bénévolat, juste le plaisir de partager un moment avec des gens que je ne connais pas et de leur faire découvrir ce que j’aime dans ma ville! !
    Bref pour en revenir aux blogs new yorkais je galère, y en a trop et souvent totalement inintéressant… surtout qu’en effet, quand tu cherches sur google, les 1ers qui apparaissent sont les plus marchands et les moins intéressant… il faudrait inventer un moteur de recherche qui remette l’humain, le partage, le bon mot et la belle image à l’honneur! !!

    En tout cas continue, j’adore te lire!

    Bon 14 juillet à toi (moi je vais aller bosser… c la fête! )

  5. En meme temps la nana elle avait vraiment beaucoup de temps car ces recettes ne sont pas les plus simples! Et ensuite un blog pour moi c’est comme une partie de ma vie , c’est sans doute pour ca que le mien est un tellement un mix entre voyage, humeurs, DIY et nourriture!
    Mais en tout cas ton billet fait vraiment echo avec ce que je pense parfois quand je vais sur certain blog!

  6. Va voir mon blog, il est confidentiel, non sponsorisé, écrit pour des humains donc très mal référencé, avec une audience désastreuse, avec une petite communauté de 30 lectrices environ, ça fait rêver non? J’aime bien y raconter mes voyages et mes découvertes beauté en toute simplicité, de façon un peu maladroite et avec des très mauvaises photos. Il me prend un temps fou et ne me rapporte rien sinon la joie de tenir une sorte de journal sans prétention de mes expériences!😉

  7. Je connais très peu les blogs de voyages mais c’est pareil avec les blogs culinaires, c’est hyper pénible. Il y a même plusieurs blogs que je suivais et aimais vraiment beaucoup il y a quelques années qui ont « tourné la page » vers le commercial et le « aimez-moi, aimez-moi. » Je trouve ça énervant mais aussi désolant. (Et je blogue depuis 2002 moi aussi :))

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s