Humeur

Brexit blues

happily ever after

Il y a une semaine jour pour jour vous preniez le chemin du bureau de vote little Padawans ! En route vers le terrible et douloureux apprentissage de la démocratie. Un exercice subtil qui ne doit pas s’exercer à la légère. Mais ça, certains d’entre vous ne le savaient pas encore. Certains allaient cocher la case « LEAVE » avec le petit crayon à papier fourni dans le semblant d’isoloir. Le crayon à papier comme si on avait le secret espoir de pouvoir gommer si on s’était trompé. Alors vous vous êtes dit allons-y pour le LEAVE de toute façon ça ne passera pas mais au moins j’aurais manifesté mon opinion. Non mais, pour qui ils se prennent ces mangeurs de saucissons ! On ne va quand même pas se laisser faire par les bureaucrates de Bruxelles !

On connait la suite little Padawan. Comme moi tu t’es réveillé avec un coup de massue vendredi 24 juin de l’an 2016 quand les résultats définitifs sont tombés. Figure-toi mon ami qu’on ne joue pas avec la démocratie comme on joue avec un ballon. Le bulletin de vote c’est sacré. Ce n’est pas un brouillon ni une boule puante que tu pourrais envoyer à ton gouvernement comme signal que si ça continue tu ne seras vraiment pas content. Non, mon ami il est trop tard pour gommer ton trait de crayon à papier. En France on le sait déjà qu’il ne faut pas jouer avec un bulletin de vote. On en a fait l’amère expérience le 21 avril 2002. Un bulletin de vote c’est un aller simple vers la destination de ton choix. Alors choisis bien la prochaine fois. Parce que là, tu nous as bien mis dans le caca. Je dirais même qu’on a du caca jusqu’au cou.

Alors qu’est-ce qu’on fait maintenant ? Le jouet est cassé, il faut le réparer. Vu ce qui s’est passé à Bruxelles cette semaine, je crois bien que le jouet est irréparable. Et la classe politique se comporte comme une bande d’enfants gâtés. Bon on est Brexit les gars, mais on reste dans le single market, okay. Allez, on continue de jouer ensemble comme si il ne s’était rien passé.

Euh, ben en fait non ! Too late, you snooze, you loose.

Je passe par tous les états sur l’échelle des sentiments depuis ce vendredi noir : le choc, le déni, la colère, l’espoir, la dépression. Les seules personnes qui me comprennent sont mes semblables, à savoir ceux qui n’ont pas le droit de vote ici ou bien les Anglais qui sont des Remainians, comme moi. Mais comment savoir quand l’Anglais est un Remainian. Comme tu le sais, l’Anglais est fourbe et ne crie pas tout haut ses opinions politiques comme nous les Français.

Il est préférable de garder un low-profile ici car quand tu exprimes ta colère on te demande de te calmer : Keep calm and carry on. Mais moi je ne veux pas keep calm and carry on. Pourquoi ? Parce que je suis dans le même bateau que vous. Un bateau qui est à la dérive. Et moi contrairement à vous je ne tiens pas le gouvernail (d’ailleurs, personne ne tient plus le gouvernail.. iceberg en vue… somebody, somebody ? …).
J’ai le droit d’être en colère et je m’en fous si ça vous met mal à l’aise les British. Mais alors je m’en fous comme de ma première culotte.

Ceux qui m’énerve le plus – et dieu sait que j’ai eu l’occasion de m’énerver ces derniers jours – ce sont ceux qui disent Oh mais c’est la démocratie, il faut l’accepter maintenant.

Hein quoi, qué démocratie ? De quoi tu me parles ? Toute la campagne du LEAVE a été basée sur des mensonges. Des mensonges qui ont été reconnus et admis publiquement dans les médias par les muppets qui ont dirigé cette campagne.

La démocratie a parlé, admettons (soyons fous) mais le référendum n’est-il pas consultatif ? Hein, oui on est d’accord. Donc dans l’absolu on pourrait faire marche arrière et oublier cette vilaine histoire. Mais pour ça, il faudrait trouver un homme/une femme politique providentiel avec des coucougnettes. Cela ne semble pas courir les rues à Westminster. Chacun est bien occupé à ratisser les bordures de son pré carré en ce moment. Pourtant, c’est le moment les gars, c’est THE moment où l’un d’entre-vous pourrait entrer dans l’histoire et dire mais non, le Royaume-Uni vaut bien mieux que ce repli sur soi. Nous, on veut la tolérance, on aime la différence. On va rester avec vous en Europe et on va combattre le racisme et l’intolérance qui semblent ronger nos campagnes. Et tant pis si les bananes doivent avoir une courbure de 32 degrés (j’invente totalement) pour être acceptée sur nos étalages. On est avec vous, on reste avec vous.

Il est où cet homme ou cette femme providentiel qui aimerait tourner cette page cornée de l’histoire ? Ouh ouh t’es où ?

Viens nous sauver s’il te plait. Et vite.
Depuis que que le LEAVE a gagné, la boite de Pandore a été ouverte et tout le racisme lancinant ressurgit. On voit des graffitis pas joli joli apparaitre sur les murs, des insultes qui fusent dans les transports en commun. Retourne chez toi sale Polonais ! Tu le crois ça ? Et personne ne réagit. Ah si, les gens réagissent, mais après coup. Vous l’avez vue cette vidéo de l’incident dans le tram de Manchester ? Personne n’a moufté hein. Les gens se sont mis à dire du bout des lèvres « you’re a disgrace to your country » seulement quand les deux petites frappes étaient loin du tram.

C’est terrible ce qui t’arrive Britain, t’es vraiment moche en ce moment.


PS – Ceci est mon troisième billet sur le Brexit. J’ai bien conscience que vous suivez ce blog pour lire et découvrir des belles choses sur Londres. Pour l’instant mon esprit est un peu annexé par les conséquences du référendum. Alors je m’excuse de n’avoir ni la légèreté ni le détachement nécessaire pour vous parler d’autre chose en ce moment.
Vous voyez, je suis un peu British moi aussi, je m’excuse pour rien !

42 réponses »

  1. C’est exactement ça. Je ne sais pas qui sont les plus pathétiques, les sombres crétins qui ont voté brexit et qui regrettent maintenant, ben oui, trop tard, ou les politiciens qui ont touché le fond dans l’incompétence et le cynisme mais qui continuent à creuser. Je n’arrive pas non plus à rester calme. J’ai l’impression d’avoir perdu quelqu’un. Et certaines réactions venant de France me dégouttent aussi. Depuis une semaine, mon monde et mes illusions se sont écroulés, désolée que ça passe mal!

  2. Comme je comprends ton désarroi et ta colère ! Et les gens qui disent qu’il ne faut pas s’inquiéter, que rien ne va changer, m’agacent prodigieusement. Tout ce racisme décomplexé qui éclate au grand jour, c’est tellement loin de ce que j’ai connu à Londres, j’ai un énorme cafard ces jours ci, comme si je quittais ce pays une deuxième fois… Oui il faut se battre, tu as raison. Comment, ce n’est pas simple… Bon courage du fond du cœur pour la bataille à mener, on pense fort à vous !

    • Merci Delphine. Je savais qu’on vivait dans une bulle à Londres, mais je ne savais pas que les campagnes étaient tant rongée par le racisme. Je savais qu’il existait et qu’il rodait (la première fois de ma vie que je me suis sentie étrangère, c’était dans le Yorkshire) mais je ne pensais pas qu’il allait nous péter à la gueule comme ça.

  3. Merci d’avoir trouvé les mots justes pour dire ce que l’on ressent tous ! Courage il doit bien y avoir un moyen de faire machine arrière non ? En tous cas je veux y croire !

  4. Je suis si triste de voir toutes ces reactions…et cette bataille in et out pas top tout cela espérons qu’une solution finira par être trouvée pour remédier à ce mess…

  5. Lire vos billets joyeux ou tristes – peu importe – c’est lire une tranche de vie qui se déroule ailleurs… le principal est de partager un point de vue de l’intérieur. Nos médias français relatent correctement le Brexit mais nous n’avons pas tous ces détails d’une si grande bassesse. Nous sentirons peut être une atmosphère plus tendue lors de nos prochaines vacances estivales en Grande Bretagne / aux années passées. On verra… Bon Courage. Une fidèle lectrice, Anne (Quimper).

  6. En France, d’ici quelques mois, il y s fort à parier que nous nous trouverons dans une situation semblable. Les Français, si un référendum leur était soumis, crois-tu qu’ils voteraient autrement que les voisins d’Outre-Manche? Bruxelles, paradis des lobbies, a écœuré nombre d’Europeens, et nos dirigeants font comme s’il ne se passait rien. Regarde la loi ElKhomery: elle est pré- approuvée par Bruxelles, autant dire par des gens dont seuls les experts reconnaissent la binette. Tu le connais, toi, Junker? Tu as déjà eu l’occasion de voter pour lui? Il ne s’agit pas que de calculer l’angle acceptable des bananes, mais de savoir si on continue avec les pesticides imposés par Monsanto et consorts, si Procter & Gamble pourront sans vergogne diffuser leurs gels douche toxiques, etc. etc. (il y a d’autres sujets de mécontentement, mais ceux-là sont les miens). Exemple: cette semaine, les députés européens viennent de voter la prolongation de 18 mois pour la vente et l’autorisation d’utiliser les glyphosates (tu aimes le miel? Ben fais des stocks, parce que les abeilles crèvent à cause des décisions prises à Bruxelles).
    Et l’euro, parlons-en de l’euro: quand la fille Le Pen te fait miroiter le retour au franc, c’est bien parce que nous sommes un peu plus que quelques-uns à avoir fait nos calculs et à avoir comparé ce qu’on achetait pour un franc vs ce qu’on a pour quelques centimes d’euro.
    Je continue? L’axe de la présidentielle en 2017, ce ne sera pas « Qui sera le prochain godichon promu à l’Elysee », mais qui fera exploser cette Europe dont les gens ne veulent pas. Tu entendras ceci: « L’Europe, elle n’était pas prévue pour contenir 27 pays disparates, dont nombre n’ont pas les moyens de suivre » – comme au casino, vois-tu.
    Quant aux graffitis infâmes, aux croix gammées semées ici et là, aux sentences racistes assénées sans rougir par des gens sans histoire, crois-tu qu’il faudra longtemps avant qu’ils prennent toute la place laissée vide par la réflexion et la mesure?
    Bien contente d’être partie à temps au Canada, décision prise dès 2002: ce qui arrivait une fois allait se reproduire à coup sûr si les citoyens n’étaient pas entendus. Bingo.
    Et je ne voudrais pas ajouter du dégoût à ta peine, mais ce que j’ai entendu venant de la France, à propos du Brexit, c’était : « Ah ben si la livre s’effondre, on va enfin pouvoir retourner faire nos courses à Londres, comme dans les années 80. À l’ère Thatcher,tu vois? Les Français, globalement, assistent sans trop d’émotion à ce qui leur est présenté comme un séisme, ne t’y trompe pas.
    Quant à moi, je vais remplir mon formulaire de demande de citoyenneté canadienne – après tout, le Commonwealth existe encore, non ? 🙂

    • Merci pour ce commentaire Isabellurette.
      Si les Français voteraient une sortie de l’Union, je ne le sais pas. J’entends beaucoup ça autour de moi en ce moment. Il faudrait être encore plus con pour le faire maintenant avec l’exemple du désastre au Royaume Uni.
      Mais bon depuis le 24 juin plus rien ne m’étonne. Même quand je vois que Sarkozy est en train de faire un retour, je reste étonnement calme. Presque calme.
      Je regrette vraiment de ne pas avoir fait les démarches pour la citoyenneté canadienne pendant mes années à Vancouver.

    • Les francais globalement…comme vous y allez! vu de france, c est un tout de même un choc, et nous sommes pour beaucoup, autour de moi en tout cas, à être déçus par le choix des britanniques, ceci dit en matière de chocs, on est un peu anesthésié aussi…Plus, nous ne sommes pas seuls à traverser la manche pour faire des courses…;)
      Sur une autre note, merci pour ce blog qui me permet d organiser mon séjour annuel à Londres, ma capitale favorite, à laquelle je serai fidèle cette année encore! ( et aussi, il y a un petit restau qui s appelle la moulinette ici à lyon…et qui me rapelle à votre blog quand je le croise!)

  7. Même ressenti pour moi. Colère, pleurs, déprime … Et en plus j’ai du mal avec les remarques « ne vous inquiètez pas vous pouvez rester car vous êtes là depuis longtemps. J’ai voté brexit parce que je ne veux pas des migrants d’Albanie viennent au uk … » Surprenant la personne n’a pas mentionné un pays hors l’UE qui aspire à en faire partie; pays dont elle est originaire ! Oh Secours; c’est un cauchemar je vais me réveiller.

  8. Je sens que je vais t’enerver mais je pense que pr le coup effectivement refaire un referendum serait un deni de democratie… Je suis revoltee comme toi, je suis enervee qu’ils aient pu faire ce choix mais je ce qui m’enerve le plus pour le coup c’est qu’on dise « ah mais on nous a menti en fait! J’ai vote en croyant les arguments du Leave! Si je savais que c’etait faux, j’aurais vote Remain ». Nan mais sans dec Robert! Leurs mensonges etaient gros comme des maisons! Va pas me faire croire qu’il y avait un blaireau pr croire que les 350 millions allaient revenir direct au NHS?! QU’ils allaient fermer les frontieres et empecher quiconque de rentrer?!… Nan mais au secours! Soit une grosse majorite est demeuree, soit ils ont vote parce qu’ils pensaient honnetement que le UK pouvait etre mieux sans l’Europe.
    La solution dis tu sinon c’est que quelqu’un arrete le carnage avant qu’il soit trop tard. (Sadiq Khan me plait bien pr le coup) Mais la encore une fois, ds le cas contraire que dirais-tu d’un politique qui fait machine arriere, qui dit que non en fait on s’en fout de vous, on fait ce qu’on veut. Ce serait sur un autre sujet, ce serait choquant.
    Et puis on est pas des bouffons en Europe! Vous nous avez saoule la gueule pour sortir, vous avez voulu faire un referendum, vs avez pas su faire une campagne digne de ce nom et vous avez perdu. Ben maintenant c’est fini! On va pas vous attendre non plus. Game over!
    Ne te meprends pas, je suis revoltee. Et surtt quelle idee d’avoir faire ce referendum! Ce n’etait pas a eux de decider! Ils n’avaient pas les cartes en main! Et cette rancoeur envers l’etranger qui ressort… Au secours!
    Je ne sais pas si j’ai baisse les bras, peut etre. Mais je pense que le mal est fait.
    Je disais il y a quelques jours que j’ai perdu mon insouciance et ma tranquilite d’esprit, ce qui fait que vivre ici etait si agreable… Un beau gachis

    • Oui une sensation de nausée permanente et ce creux à l’estomac qui ne veut pas partir… Je rejoins Fabienne et je partage aussi votre point de vue… Le seul sourire depuis ce triste jour c’est de voir ou plutôt entendre la hâte manifeste de Mr Hollande à vouloir se débarrasser (oui vraiment !) du bébé qu’est le Royaume-Uni… ???? Bonne soirée quand même🙂

    • Non t’inquiète tu ne m’énerves pas. C’est là que tu te rends compte qu’ils doivent avoir la classe politique la plus conne du monde. Cameron rentrera dans l’histoire par la petite porte, celle qui a ouvert le champ des possibles du racisme et de la petite haine ordinaire tout en détruisant l’économie de son pays.

  9. Karine, c’était une réponse à votre post. J’avais commenté il y a quelques jours avoir entendu Daniel Cohen Bendit évoquer Sadik Khan comme étant un homme rare… to be continued

  10. Fabienne, toujours un enchantement de te lire🙂 même, et surtout😉, depuis une petite plage du Peloponese où le reste du monde est loin, loin de la plupart… C’est agréable un moment mais après c’est dramatique… comme il se doit ici… alors quand je trouve du réseau, çà va mieux même si ce n’est pas la joie… mais c’est de notre vie à tous qu’on parle, so please keep on writing whatever the news !!!. 🌊🌅🐚🌞🐠🐠🌅
    A propos j’ai l’étrange feeling que le fameux article 50 dont ils parlent (si je ne me trompe…) ne sera pas signé… à force de traîner les pieds:-/
    Bon courage !! A bientôt !!

  11. La vie n’est pas faite que de choses agréables, et si je suis ton blog, c’est pour voir ce que d’autres yeux regardent… alors, non, tu n’as pas d’excuse à faire, merci pour tes billets d’humeur….

  12. Magnifique post, tout je que je ressens y est écrit. Surtout, vous n’avez pas à vous excuser Je ne vis pas en Grande Bretagne, mais j’adore ce pays et j’y viens quand je peux (pas assez souvent bien sûr), alors c’est un coup de massue le vendredi au réveil d’autant que je m’étais couchée plutôt confiante. Ben non, ils ont cru à tous ces mensonges tellement énormes, comment est ce possible. Je ne suis pas toute jeune (j’ai 62 ans) et je suis triste de voir que cette catégorie de personnes a choisi le Brexit, d’autant que ce sont les plus jeunes qui devront vivre avec cela le plus longtemps. Je pensais qu’en prenant de l’âge on devenait plus « sage », plus responsable … cela n’était qu’une illusion. J’ai peur de toute cette violence, ce racisme que l’on voit partout et que l’on utilise à des fins politiques. Et là, pendant que j’écris, j’entends que Boris J ne veux plus être premier ministre, aurait-il un peu de conscience ? j’en doute. Bon courage à vous et je voudrais croire que toutes les manifestations et pétitions pourraient changer les choses. Vous devez être dans l’Europe. Mais ce que je voudrais, comme beaucoup d’autres c’est une autre Europe.

    • Un grand merci Kiberen pour votre sympathique message.
      « Je pensais qu’en prenant de l’âge on devenait plus « sage », plus responsable …  » Malheureusement certains prennent le chemin du repli sur soi et de l’égoïsme.

  13. Ne t excuse pas.
    L heure est grave.
    Je sens que nous sommes a un tournant.
    Prions pour que notre sauveur arrive.

  14. de tout cœur avec toi , et non c’est pas de trop …. un blog sert aussi à partager ses colères pas que la vie en rose … et là, c’est quand même un tout petit peu le berdoul…. qui est aussi présent ici en France de toutes façons vu comment plus rien ni personne n’est géré, comment les lois arrivent et s’empilent les unes au dessus des autres avec des incompétents qui se croient intelligents au pouvoir… le bâteau coule … et si ça continue avec ça on aura aussi la victoire des extrémistes de tout poil , on aura l’air aussi fin que les british…

  15. chez nous, ici à Paris, cela fait une semaine que l’on ne s’en remet pas….Beaucoup de colère, d’ecoeurement, d’interrogations (pas encore vraiment de grandes inquitéudes…mais?)
    Beaucoup de frustration pour mon mari, anglais vivant en France depuis trop longtemps pour avoir pu voter!!)
    Mais comment diable Cameron, BoJo, Farrage peuvent-ils se regarder en face le matin après la zizanie qu’ils ont semé en GB et en Europe….Nous sommes ici, encore groggy, nous avons encore envie de croire que oui, ce n’était qu’une consultation….qu’un homme / une femme providentiel(le) saura dire, NON, nous n’utiliserons pas l’article 50…..

    • Oui ce n’est pas facile et chaque jour apporte son lot de nouvelles pas folichonnes. Ce matin sur France Info (oui j’écoute les news françaises) : « le marché immobilier à Londres est en train de s’effondrer »

  16. ma seconde fille vit en Angleterre depuis novembre, elle a rejoint son conjoint anglais (ils ont habité ensemble en France pendant quelques années, sans soucis) et elle a emmené sa voiture (française) avec elle, la première chose que les voisins ont demandé, c’est qu’elle ne gare pas sa voiture devant leur porte, c’était juste après les affreusités du Bataclan, des fois que des terroristes viennent faire sauter sa voiture devant chez eux..bonjour l’ambiance!
    bien sûr, elle est plutôt dans le même état que toi.. courage à vous les expat (de tous pays)

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s